Les bases de l’électricité : tension, intensité et puissance

Avant de se lancer dans la partie électrique de son fourgon aménagé, un petit rappel des bases de l’électricité ne peut pas faire de mal.

Tension électrique

Donnons d’abord quelques définitions essentielles :

La tension

Exprimée en volt, elle représente la différence de potentiel entre deux points d’un circuit électrique.

Bon, cette définition ne nous éclaire pas beaucoup, mais pour faire simple, un générateur de courant, disons une pile par exemple, dispose de deux pôles : un pôle positif (+) et un pôle négatif (-). Dans cette pile, il y’a des petits trucs minuscules qu’on appelle des électrons, au niveau du pôle négatif il y en a très peu, mais au niveau du pôle positif il y en par contre beaucoup. Il y a donc une différence entre les deux bornes, c’est la différence de potentiel dont parle la définition. Plus la différence est importante plus la tension est importante. 

tension electrique

Dans une pile AA, la différence de potentiel est environ de 1.5Volts

Cette tension est notée V pour Volt ou bien U.

Dans un circuit électrique, la tension dépend du générateur de courant, que ça soit une pile, une batterie ou une prise de courant. Peu importe ce que vous branchez dans votre maison reliée au 220 volts, votre circuit sera toujours en 220 volts. On peut considérer que c’est la même chose avec une pile ou une batterie.

L’intensité (ou courant)

L’intensité du courant électrique (parfois appelée « ampérage » ou bien simplement « courant ») est un nombre décrivant le débit de charge électrique.

On vient de voir que, dans une pile, on a d’un côté beaucoup d’électrons et de l’autre beaucoup moins. Les électrons vont chercher à être équilibrés, c’est-à-dire à ce qu’il y ait autant d’électrons d’un côté que de l’autre. Donc quand vous fermez le circuit, les électrons se déplacent de la borne positive (Là où il y a le plus d’électron) jusqu’à la borne négative (là où il y en a moins).

Intensité éléctrique

Ce déplacement peut être mesuré, il représente le nombre d’électrons qui se sont déplacés pendant une certaine durée. Si on était dans le chapitre sur l’eau, on parlerait de débit avec par exemple 3 litres / minutes. Mais comme nous sommes dans le chapitre électricité, on parle d’Ampères et on le note généralement A.

La chose importante à savoir, c’est que l’intensité dépend du récepteur dans un circuit c’est-à-dire de l’appareil qui consomme de l’électricité.

La puissance

La puissance électrique, c’est simplement le produit de l’intensité et de la tension. On la note W et on l’appel Watt.

Imaginons que vous ayez un sèche cheveux qui consomme 1.5 Ampères. Comme vous le branchez à votre domicile qui vous fourni un courant de 220 Volts, on peut en déduire que la puissance de ce sèche cheveux est de : 1.5A x 220V = 330Watts.

La formule c’est donc :

Puissance = Tension x Intensité ou encore  Watts = Volts x Ampères

Si vous avez été attentifs pendant vos cours de mathématiques, vous devez savoir qu’on peut s’amuser à changer de places les termes d’une équation, autrement dit, la formule qu’on vient de voir permet également de dire que :

Intensité = Puissance / Tension et Tension = Puissance / Intensité

Ça, c’est super pratique, parce qu’en fait sur votre sèche cheveux la plupart du temps on va vous indiquer sa puissance et pas son intensité.

Donc si vous avez un chauffage électrique de 2000W branché dans votre maison, vous pouvez en déduire qu’il va avoir besoin d’une intensité de : 2000W / 230V  = 9 Ampères quand il fonctionnera.

Des notions essentielles

Ces notions : Tension, Intensité et Puissance vous aideront à choisir correctement les différents équipements pour votre camion : batteries, fils, lampes, appareils électriques, convertisseurs…

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


4 réponses

  1. Fred dit :

    Bonjour, merci pour ce rappel.
    Mais en ce qui me concerne, j’ai un peu de mal avec la notion temporelle. Là on est capable de calculer les consommations des appareils à l’instant T.
    Mais il serait peut-être bien de rappeler comment on en arrive à calculer une durée d’autonomie en fonction de la capacité des batteries et de la consommation des différents appareils.

  2. Jean-Luc PLECHE dit :

    Bonjour,
    Dans ces deux schémas ne faudrait-il pas inverser le sens des flèches : les électrons circulent de la borne (+) vers la borne (-) comme vous le dites, mais en passant par l’appareil et le faisant alors fonctionner.
    Par ailleurs je ne suis pas sûr de la pertinence de l’exemple du sèche-cheveux branché sur le 230V du domicile où il s’agit de courant alternatif et non continu comme avec des batteries.
    Mais je ne suis pas électricien et vos réponses me permettront de préciser mes qques connaissances.
    Merci pour votre travail où j’ai déjà puisé de précieuses idées d’aménagement.
    Cordialement,
    Jean-Luc PLECHE

    • Salomé et Kévin dit :

      Bonjour,

      Effectivement dans le sens « conventionnel » le courant va du + vers le – on s’est un peu mélangé les pinceaux quand on a fait nos schémas. Merci de nous l’avoir signalé on va le corriger rapidement.

      En ce qui concerne l’exemple du sèche-cheveux je pense qu’il reste pertinent, car les formules sont les mêmes P = U x I pour le courant alternatif et continu pour la plupart des appareils. Là où les formules commencent à être un peu différente, c’est quand il y’a des gros moteurs par exemple et que les bobines induisent un décalage entre le pic de tension et d’intensité la formule devient alors P = U x I x cos(phi).

      Par contre il y’a des conversions à faire, si le sèche-cheveux consomme 3 Ampères en 230 Volts, une fois branchés sur batteries 12 volts avec un convertisseur, il consommera plus que 3 Ampères.

      Bon après, on n’est pas électricien non plus, alors c’est possible qu’on dise quelques conneries des fois… Et on essaye de simplifier aussi beaucoup chose, parce que l’idée ce n’est pas non plus d’être des experts en électricité, mais d’avoir les bases pour brancher deux batteries et quelques lampes en toutes sécurités, mais du coup peut être que parfois on simplifie un peu trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *