Les protections électriques

Petit tour des protections électriques qui peuvent être mises en place dans un fourgon aménagé.

Le rôle des protections électriques

Les protections électriques ont deux rôles très importants :

1. Vous protéger  :

Si vous approchez d’un peu trop près un système électrique, vous risquez l’électrisation, qui peut se traduire en langage courant par « Prendre une châtaigne » ou « Prendre un coup de jus ». Mais vous pouvez également risquer l’électrocution, c’est-à-dire la mort à cause du courant électrique. Malheureusement ça arrive encore beaucoup trop souvent, il ne faut pas sous-estimer les risques liés à l’électricité. Un accident est vite arrivé, soit à cause d’un dysfonctionnement d’un appareil électrique, d’une mauvaise installation (fils dénudés qui pendent…), d’une erreur idiote (on perce un mur et on attrape une gaine électrique au passage…) ou encore des enfants un peu trop curieux…

Les accidents indirects arrivent également souvent, il s’agit d’accidents liés à l’électricité mais sans que vous n’entriez en contact avec. Les incendies sont les plus courants, il suffit qu’un appareil électrique ait un défaut et celui-ci peut chauffer jusqu’à prendre feu et faire de nombreux dégâts voir des victimes.

incendie-protection-electrique

2. Protéger vos appareils électriques

Après la protection des personnes, la protection des biens est également importante. Déjà pour éviter les accidents indirects comme on vient de le voir, mais aussi pour éviter d’avoir à acheter à nouveau une télé simplement à cause d’un fil dénudé qui a tout fait cramer par exemple.

Les différentes protections

Le disjoncteur

disjoncteur-fougon-amenageOn le place généralement au tout début de l’installation électrique, et c’est en fait un gros interrupteur qui coupe tous les circuits d’un coup. Pratique quand vous laissez longtemps votre camion sans l’utiliser, vous êtes sûr qu’aucun problème électrique ne peut survenir et qu’aucun appareil qui serait resté branché ne va consommer de courant. C’est aussi indispensable quand vous faites des modifications du circuit électrique pour être certain de ne pas vous électriser.

Le fil de Terre

Certains appareils électriques en 220Volts sont équipés de fil de terre, il s’agit d’un dispositif de sécurité qui permet de pallier à un problème potentiellement dangereux. Imaginez qu’à l’intérieur de votre machine à laver une partie du circuit électrique entre en contact avec la carcasse. Si jamais vous la touchez, le courant va passer par vos pieds pour rejoindre la terre ou la masse du véhicule et vous allez le sentir. Mais si votre machine est équipée d’un fil de terre, cela veut dire qu’un fil électrique est relié à la carcasse, l’autre bout du fil étant relié à la masse du véhicule ou bien à la terre. Donc si jamais de électricité passe dans la carcasse de votre machine à laver, plutôt que de passer par vous, le courant passera directement par le fil de terre (parce que celui-ci est plus conducteur que vous).

Le disjoncteur différentiel

Dans un circuit électrique fermé, il y a autant d’électrons qui partent d’un côté que d’électrons qui arrivent de l’autre. Sauf s’il y a une fuite de courant : par exemple si un fil est dénudé et qu’une personne le touche une partie des électrons vont passer par cette personne (lui donnant au passage une sensation très désagréable si ça ne la tue pas) plutôt que de revenir à l’autre bout du circuit. C’est là que le disjoncteur différentiel intervient, il contrôle que le nombre d’électrons qui partent est égale au nombre d’électrons qui arrivent, si jamais ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a un problème et il coupe automatiquement le circuit. C’est une sécurité très très importante pour la sécurité des personnes.

Comme c’est un dispositif relativement cher, on le relie souvent à plusieurs circuits électriques.

Les disjoncteurs et fusibles

Les appareils électriques sont  prévus pour fonctionner à une certaine intensité, mais il peut arriver qu’un dysfonctionnement d’un appareil provoque une sur-consommation d’intensité ce qui induit un échauffement possible de l’appareil et des câbles qui l’alimentent et qui ne sont pas prévus pour résister à des intensités plus importantes que la normale. Si la sur-intensité dure trop longtemps, il se peut qu’un incendie se déclare. Le fusible est là pour pallier à ce problème. Il s’agit d’un élément qui se coupe si l’intensité dépasse un certain niveau pendant trop longtemps.

fusible-electricite-fourgon-amenage

Il existe donc différents fusibles qui acceptent un ampérage plus ou moins important, suivant les appareils qu’on cherche à protéger. Techniquement le fusible est un tout petit fil électrique qui va brûler si l’intensité est trop importante et donc par la même occasion couper le circuit. Une fois un fusible grillé, il faut le changer. Ce n’est pas très pratique et ça peut être coûteux.

Mais il existe un autre dispositif : le disjoncteur qui fait exactement la même chose qu’un fusible mais qui ne nécessite pas d’être changé chaque fois qu’il se déclenche. Comme pour le fusible il en existe différent modèle en fonction des appareils que l’on veut protéger.

Un fusible ou un disjoncteur va généralement protéger une petite partie de l’installation électrique. Par exemple un disjoncteur pour les prises de chaque pièce de la maison, voir un disjoncteur dédié à un appareil électrique (four, chauffage, …).

 

Pour en savoir plus sur la mise en place dans un fourgon, nous vous conseillons de lire l’article sur notre installation électrique dans notre camion aménagé.

 

 

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


N'hésitez pas à nous laisser un commentaire, mais sachez que notre nouveau projet nous occupe beaucoup et que nous mettons du temps à repondre :)

10 réponses

  1. Victor dit :

    Bonjour,

    Pouvez-vous confirmer que le disjoncteur différentiel en sortie de convertisseur fonctionne réellement ?
    J’ai lu sur plusieurs forums (hisse-et-oh, trafic-amenage) que ça ne servait à rien car « le régime de neutre n’est pas défini sur un convertisseur DC/AC » (source : http://www.trafic-amenage.com/forum/viewtopic.php?t=38226&sid=cef0d306713dafcbb6c02c15c10c52f6)

    Du coup je suis un peu perdu !
    Merci

    • Salomé et Kévin dit :

      Bonjour,

      Ta question m’a fait penser que je dois avoir quelque part un engin de ce type : Testeur de prises et de différentiels donc je devrais pouvoir vérifier si tout fonctionne correctement, je te tiendrais au courant 🙂

      Sinon effectivement, la connexion de la terre fait débat. Sur notre convertisseur il y a une sortie « Terre » et la doc indique qu’il faut la relier au chassie du véhicule : Connexion terre convertisseur

      donc on l’a fait. Par contre c’est peut être pas le cas pour tous les convertisseurs, mais sur les différents modèles que j’avais étudiés, il me semble que la plupart indiquaient dans leur documentation de relier la masse au chassie. Mais comme je l’ai vu sur plusieurs forum, peut être que cela dépend de la conception interne du convertisseur, donc il faut bien se référer à la documentation et demander directement au constructeur en cas de doute.

  2. Victor dit :

    Super, j’attends les résultats de l’expérience 🙂
    Merci

    • Salomé et Kévin dit :

      Voici enfin les résultats de l’expérience !

      Le testeur indique que la terre n’est pas présente (ce qui n’est pas illogique) mais le bouton de test ne fait pas déclencher le différentiel.

      Par contre le bouton de test situé sur le disjoncteur différentiel fonctionne bien.

      Du coup, je suis toujours un peu perdu, à priori ça marche puisque le bouton de test du différentiel fonctionne. Si le testeur ne fonctionne pas, je pense que c’est parce que le bouton de test fait un pont entre la terre et la phase, mais cela ne fonctionne pas puisqu’il n’y a pas vraiment de terre dans nos camions. J’aurais tendance à dire que le testeur n’est pas adapté.

      De ce que j’ai pu lire et comprendre, le convertisseur 12/220 serait un appareil de class II (https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_de_protection) c’est a dire complètement isolé et donc en cas de fuite de courant, celui-ci ne serait pas dangereux, car il ne chercherait pas à revenir vers la masse celle-ci étant isolé, c’est comme si le fil était juste à nu dans le vide.

      Bon, tout ça est encore à vérifier, surtout que c’est un peu contradictoire avec la notice qui préconise de brancher la prise de terre du convertisseur sur la carcasse du véhicule.

      J’attends toujours des réponses de la part des constructeurs, je vais les relancer et je vous tiens au courant de mes nouvelles découvertes

  3. pheonix dit :

    Bonjour,très instructif..ma question est de combien d amper pour les disjoncteurs,le differenciel et les normaux..et ,faut il et est il possible de mettre des disjoncteurs sur le 12v du camion?si oui,ont ils le amper que le 220?..merci pour tous ces renseignements précieux et bonne route..

  4. Yaen Pujol dit :

    coucou,
    au lieu de disjoncteurs différentiels il est possible d’utiliser des interrupteurs différentiels qui sont moins couteux si vous le mettez en amont des disjoncteurs. comme dans une maison.

  5. Cyrille dit :

    Bonjour. Le problème d’un véhicule c’est bien son absence de terre, il n’y a qu’une masse (comme dans un lave-linge). Si dans nos voitures nous sommes en 12V ce n’est pas hasard.
    Je pense que par prudence, lors d’installation en 220V, cela ferait pas de mal d’ajouter une tresse du circuit terre vers le sol : ce qui revient au fil de terre entre lave-linge et installation de la maison où la terre est un piquet dans le sol.
    À une époque cela se faisait en châssis et sol, à voir suivant le circuit électrique d’origine, car le moins est à la masse : donc possible fuite de courant si raccordé au sol… À vérifier.

    • Salomé et Kévin dit :

      Quand tu parles d’installation en 220V tu veux dire avec l’utilisation d’un transformateur 12/220V dans le camion ou quand tu es branché sur une prise de courant d’une maison par exemple ?

      Dans le cas d’un convertisseur, Victron recommande de relier la terre et la masse pour que la protection fonctionne.

      Dans le cas d’un branchement sur une prise domestique, avoir un piquet de terre peu être une bonne solution, mais ne serait-il pas plus simple de relier la masse du véhicule sur la terre de la prise qui alimente le véhicule ? Il me semble que cela procurerait le même niveau de sécurité, mais c’est à vérifier, c’est juste une réflexion qui me vient à l’esprit.

  1. 24 juin 2016

    […] nous l’avons vu dans l’article sur les protections électriques, les fusibles permettent de couper un circuit dans lequel un courant trop fort circule. Cela […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *