Quelle taille choisir pour mon fourgon aménagé ?

Voici une présentation des tailles de fourgons les plus courantes avec leurs avantages, leurs inconvénients et les points à prendre en compte pour bien choisir.

La dénomination L1H1, L1H2, L2H2, …

La plupart des constructeurs utilisent une dénomination spéciale pour distinguer les différentes tailles de fourgons qu’ils proposent : il s’agit d’un identifiant qui ressemble à ça : L2H2 

Il n’y a rien de technique derrière ça, la première partie L2, indique la Longueur et la seconde partie H2 la Hauteur. Plus le chiffre qui suit la lettre est grand, plus la taille (longueur ou hauteur) est importante. La numérotation commençant à 1, la modèle le plus petit est donc un L1H1. 

Pour le maximum, cela dépend des modèles et des constructeurs, mais généralement on trouve jusqu’à du L3H3. Attention ces numéros servent uniquement à différencier les versions au sein d’une même gamme chez un constructeur donné. Un L2H2 de chez Renault n’aura pas exactement les même dimensions qu’un L2H2 de chez Volkswagen par exemple, mais ils auront une taille comparable.

Avantages et Inconvénients des versions les plus courantes

L1H1

fourgon aménagé L1H1 La version la plus compacte. Facile à manipuler, il pourra aller pratiquement partout où les voitures passent. Sa hauteur H1 ne permet par contre pas de se tenir debout à l’intérieur du camion. Sa longueur L1 permet de mettre l’essentiel d’un fourgon aménagé : une table, un lit dépliable et un petit coin cuisine.

L1H2

 fourgon aménagé L1H2La version ré-haussée vous permettra également de mettre l’essentiel dans votre fourgon mais vous pourrez en plus vous tenir debout (sauf si vous êtes vraiment grand). C’est un luxe non négligeable par exemple lorsque vous cuisinez. Mais sa hauteur vous interdira l’accès à certains parkings munis d’une barre qui limite la hauteur.

 L2H1

 fourgon aménagé L2H1La longueur supplémentaire vous permettra de réaliser un aménagement plus confortable : lit fixe, douche, grand coffre pour le chargement… Mais sa hauteur ne vous permettra pas de tenir debout (sauf si vous êtes vraiment très très petit). Les versions L2 tiennent tous juste en longueur sur la plupart des places de parkings sans gêner.

 L2H2

 fourgon aménagé L2H2Cette version est l’une des plus rependue, aussi bien chez les aménageurs de fourgons que chez les utilisateurs plus classiques. Sa taille intermédiaire permet de se tenir debout et d’avoir un espace de vie assez confortable (douche, lit fixe, nombreux rangements…). Il reste encore assez passe-partout et à part les parkings sous-terrains et ceux munis d’une barre de hauteur, vous n’aurez pas de problème pour vous garer et vous déplacer.

  L2H3

 fourgon aménagé L2H3Les avantages et les inconvénients sont les mêmes que la version L2H2, mais la hauteur supplémentaire vous permettra de mettre plus de rangements en hauteur ou de mettre des lits superposés par exemple. Tout comme la version H2 par rapport à la version H1, la version H3 induit une consommation de carburant plus importante.

 L3H2

 fourgon aménagé L3H2Avec une version L3, se garer commence à devenir plus compliqué. Vous dépasserez de la plupart des places de parkings et suivant les endroits vous ne pourrez tout simplement pas vous garer sans risquer de vous faire arracher l’avant ou l’arrière de votre camion. Sa longueur supplémentaire permet d’améliorer le confort (plus de rangements, plus de place, plus d’équipements, …) et d’augmenter le nombre d’occupants du fourgon (plusieurs lits, plus de places assises).

 L3H3

 fourgon aménagé L3H3La version la plus imposante. Avec elle, vous devriez pouvoir vous faire un aménagement très confortable avec un maximum d’équipement mais comme la version L3H2, les déplacements en ville pourront présenter des difficultés et la consommation de carburant est augmentée.

 Comment choisir la bonne taille de fourgon ?

Définir l’utilisation

Les problèmes pour se garer en ville ne seront pas vraiment des problèmes si vous compter utiliser votre camion pour découvrir la campagne. A l’inverse, si vous désirez faire le tour des capitales de l’Europe et donc visiter des grandes villes, les versions les plus grandes pourraient vous rendre le voyage plus compliqué.

Tout dépend donc de l’utilisation du fourgon que vous prévoyez.  La durée de vos séjours en camion est également un point essentiel à prendre en considération. Si vous comptez passer plusieurs semaines d’affilées dans votre fourgon l’hiver, une douche intérieure est indispensable, et les versions les plus petites ne conviendront donc pas.

Si vous cherchez quelque chose de polyvalent, le milieux de gamme est un bon compromis.

Etudier la consommation d’essence

Au prix actuel de l’essence la consommation n’est pas non plus à négliger. Plus vous prenez un fourgon de grand taille, plus vos déplacements vous coûteront cher et ceci pour deux raisons : Plus le fourgon est haut, plus la résistance à l’air est importante et donc la consommation augmente. Plus le fourgon est grand, plus vous aller charger de choses (ne serait-ce que pour l’aménagement de base : bois et isolation) et plus le fourgon sera lourd donc il sera plus gourmand en essence.

Se renseigner sur le marcher d’occasion

Les tailles les plus courantes (situées vers le milieux de gamme) se trouvent facilement d’occasions contrairement à d’autres versions plus rares qui sont donc souvent revendues plus chère. Si vous achetez neuf, les plus grosses versions sont évidement plus chère, mais les différences sont moins importantes que sur le marcher de l’occasion.

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


N'hésitez pas à nous laisser un commentaire, mais sachez que notre nouveau projet nous occupe beaucoup et que nous mettons du temps à repondre :)

17 réponses

  1. Patrick dit :

    Un argument intéressant pour ceux qui prévoient des voyages intercontinentaux avec la « bête », à connaitre avant le début du projet:
    Les dimensions des containers maritimes ISO.
    http://www.container-z.com/images/jpg/pdf_1_fr-produits-6.pdf
    Bien amicalement,
    Patrick.

    • Salomé et Kévin dit :

      Super merci pour ce partage Patrick 😀 !

    • Aleks dit :

      bonjour, si j’ai bien compris vous partagez ce lien avec l’idée d’embarquer votre van dans un container, si vous décidez de voyager dans un pays qui nécessite une traversée d’eau? Je pensais qu’on pouvais prendre le bateau, un ferry, avec lui. N’est ce pas possible? Quelles solutions pour traverser l’Atlantique (jusqu’aux US ou Canada)?s

  2. Patrick dit :

    My pleasure ! J’enquêterais bien sur les tarifs ? Pourquoi pas ?

    • Salomé et Kévin dit :

      Ah bah si tu trouves des infos intéressantes, hésite pas a les partager ici. On pourra même faire un article par rapport à ça 🙂

  3. Patrick dit :

    Bonjour les amis.
    Justement hier j’ai voulu comparer pour un séjour en Islande. Et bien apparemment et contre toute attente il vaut mieux embarquer avec la bête car les locs’ sont vraiment très chères, ajouté bien sur le ticket d’avion.
    Voici un lien que j’ai trouvé, et qui me parait pas mal du tout.
    La période propice est pour moi du 1er au 30 Juin Maxi au 15 juillet.
    Ou on gagne vraiment c’est pour un séjour d’un mois.
    Voici le lien pour le bateau : http://www.smyrilline.fr/
    Départ du Danemark.
    Pour comparer avec les locs’ taper Rent a camper van in Iceland sur le moteur. En français ça marche aussi.
    L’ Islande c’est top, sur la doc, vous avez tout pour organiser votre séjour.
    Il y a aussi les Feroe mais je déconseille, ce sont des gros dégueulasses ils continuent à massacrer les petites baleines pilotes. Du vrai carnage. Et surtout pas de contradiction sur place car c’est direct en tôle.
    Bien amicalement, Patrick.

    • Salomé et Kévin dit :

      Merci pour tes infos Patrick 😉

      Justement on est partis en roadtrip en Islande cet été, mais sans notre fourgon ^^
      Le récit du road trip te donnera peut être des idées : http://www.poimaventure.fr/road-trip-islande-partie-1/

      A bientôt 😉

    • Un Demi La Reloue dit :

      Bonjour!
      Merci pour ces infos. Un gros détail à ne pas négliger tout de même :
      J’ai fait le tour de l’Islande l’année dernière en petit van (loué sur place). Je m’étais dit qu’y aller en ferry avec mon carrosse à moi serait bien mieux (on est mieux à la maison!), mais quand j’ai vu l’état des « routes » et la façon dont on a « défoncé » le van islandais, je me suis dit « jamais avec mon beau gros bébé ». Les assurances sont certes très chères et pour cause, car les routes sont peu carrossables, mais les suspensions et la carrosserie prennent tellement cher que j’étais contente de rouler avec une loc. De plus, je pense que tous les formats ne passent pas sur les pistes islandaises (j’ai un T5 L1H1 donc ça encore, ça passe), et en tout cas pas à toutes les saisons (nous avons eu des pistes enneigées mi-mai, voire des routes coupées car pas déneigées. pareil pour les abords de glaciers).
      Bref : bien se renseigner car ce serait dommage d’acheminer vos fourgons jusqu’à cette magnifique île pour ensuite ne pas pouvoir aller partout ou presque.

  4. julien dit :

    Merci Salomé et Kévin pour cet article clair et concis.

    De notre côté, ma compagne et moi, ainsi que notre fils de 2,5 ans, voudrions aménager un fourgon pour tracer la route.
    Il me semble qu’un L2H2 serait un bon compromis. Cependant, j’ai vraiment du mal à imaginer un aménagement utile pour nous trois afin de garder un maximum de place (utilisation occasionnelle: pas de douche/toilette, cuisine amovible ext/int.). Si vous avez des tuyaux à ce sujet, nous sommes preneurs.

  5. Tristan dit :

    Salut Salomé et Kevin

    Super votre site , ainsi que le travail que vous avez réalisé et que vous faites partagés un grand merci à vous .
    Je viens d’acheté un Citroen jumper l1h2 que j’aimerais aménagé .Mais est ce que l’on peut apporté des modifications sur le vehicule sans devoir passé toutes homologations ( ex: pose de baie , lanterneau ) Puis j’ai souvent lu sur des forums que cela était un vrai bord** . J’avoue être un peu paumé par toutes ces démarches qui diffères toutes l’une de l’autre .
    Du coup je voulais vous demander si il est simplement possible de faire un amenagement de fourgon sans avoir à passé en VASP sur la cartes grise ? et si cela ne pose pas de problème pour passé le contrôle technique ?

    Cordialement Tristan

    • Salomé et Kévin dit :

      Salut Tristan,
      Merci pour ton message 🙂
      Nous n’avons pas passé le fourgon en VASP. Pour le contrôle technique on ne nous a jamais rien dit pour l’instant. (attention cependant, il y a pas mal de changement prévu pour 2018 du côté du contrôle technique. On va se renseigner et faire un article bientôt sur ce sujet).

      Nous nous sommes fait contrôler par les gendarmes deux ou trois fois (pour des contrôles routiers classiques) et là encore lorsqu’ils demandent d’ouvrir le véhicule et qu’ils voient que le fourgon est aménagé, ça ne leur pose pas de problème. Par contre je crois qu’en théorie ils pourraient nous mettre un amende. Dans la pratique ils ne sont pas chiants (pour l’instant 😉 ).

      En espérant avoir répondu à ta question, bonne route à toi 🙂

  6. Patrick dit :

    Plus c’est gros plus c’est beau
    Plus c’est petit plus c’est joli
    Sérieusement, si j’avais à en refaire un, je commencerais par un avant projet simplifié.
    En notant mes priorités. Nombres de personnes et les utilités.
    En n’ oubliant pas les obstacles à passer. Le pire chez nous c’est l’encombrement, c’est à dire en premier la fameuse hauteur de 1.90m qui peut nous faire passer de la sempiternelle recherche du c’est où dodo tranquille? À plus de liberté (passage sous les barres). Compter aussi le stationnement en ville.
    Tout çà s’oppose bien sur à l’intimité de papa maman quand on les enfants à bord.
    Ne prenons pas çà à la légère. Concernant les grands voyages j’ai vu pas mal de projets avortés en bateau et fourgon. C’est à dire bien se connaitre.
    Les fourgonautes ont généralement un avantage sur les grands blancs c’est qu’ils ne prennent pas la bête pour une deuxième maison.
    Bien s’inspirer de ce qui se fait et surtout travailler avec du léger.
    Un autre facteur est la puissance moteur disponible; si possible on prendra au minimum 100 CV Pour L1H1, L2 H2. Et c’est bien le minimum.
    En conclusion dans le projet c’est le choix du porteur le plus important.
    Ne pas oublier que l’on trouve facilement des plans de fourgons sur le net.
    Bien amicalement.

  7. Jules dit :

    Salut,
    quels sont séries de camion (et surtout quelles marques) pour du L2H1 ? ou d’ailleurs pour toutes les autres tailles, mais quand je vois le renault Trafic (http://www.caradisiac.com/VUL-Renault-Trafic-la-fiche-technique-28777.htm) ici, il me parait petit par rapport a l’installation d’un lit, ect..
    merci d’avance ^^

    • Salomé et Kévin dit :

      Salut Jules,

      Des L2H1 existent chez Renault et Citroën et sûrement chez d’autres marques 😉
      Le trafic existe en L1H1 aussi, c’est pour ça qu’il paraît petit ! Si tu veux de la place il vaut mieux un L2H1 et si tu veux être debout un L2H2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *