Les dangers des chauffages

L’utilisation d’un chauffage,  particulièrement dans un endroit confiné comme un fourgon aménagé peut présenter des risques.

danger chauffage

La chaleur

Un chauffage ça chauffe ! (Enfin il vaut mieux, sinon c’est qu’il ne marche pas très bien…) Mais qui dit chaleur, dit risque de brûlure et c’est d’autant plus vrai que nous avons généralement peu de place dans nos camions, donc la proximité avec le chauffage est plus grande, on a plus de chance de le toucher ou de poser quelque chose un peu trop prêt du chauffage.

Si vous vous brûlez, vous risquez de crier un bon coup, rien de très dramatique. Mais si quelque chose est posé un peu trop prêt du chauffage comme par exemple un paquet de mouchoirs, il peut s’enflammer uniquement à cause de la chaleur et l’incident peut vite se transformer en drame dans un camion aménagé généralement rempli de bois… Alors prudence si vous utilisez des chauffages puissants et assurez vous que tout est dégagé autour et qu’il ne peut pas y avoir de combustion dû à la chaleur.

Les flammes

chauffage feuUne bonne partie des chauffages utilise la combustion pour produire de la chaleur et très souvent il y a une flamme qui est utilisée dans l’appareil. Là aussi la plus grande prudence s’impose, surtout si la flamme n’est pas entièrement confinée dans un corps de chauffe.

Comme nos fourgons ne sont pas toujours parfaitement à l’horizontal (si vous êtes garé un peu en pente par exemple) la flamme peut avoir tendance à sortir un peu (car elle va toujours vers le haut, peut importe l’inclinaison) et les risques de se brûler ou de déclencher involontairement un incendie augmente.

 

Les fuites de combustible

Si vous utilisez un chauffage qui nécessite un combustible (gaz, gazole, fioul, …) il faut veiller à n’avoir aucune fuite qui pourrait conduire à une catastrophe. Les fuites peuvent avoir de nombreuses origines.

L’installation peut être défectueuse : votre tuyaux de gaz est mal serré par exemple et du gaz s’échappe. Cela est d’autant plus possible que contrairement à une maison, nos camions roulent et cela produit des vibrations qui sollicitent plus les différents raccords et peuvent provoquer des fuites. Donc même si vous avez fait votre installation dans les règles de l’art, vérifiez régulièrement qu’il n’y a pas de fuite, de vis desserrées ou de tuyaux abîmés.

Un autre problème peut survenir si votre chauffage utilise une flamme pour chauffer l’air. En effet, l’appareil libère du combustible quand il est en marche (gaz, gazole, fioul…) et la flamme consume ce combustible ce qui apporte de la chaleur mais si jamais la flamme s’éteint pour une raison ou une autre (un courant d’air par exemple) il est possible que le combustible continue de s’échapper sans qu’il soit brûlé. Dans le cas du gaz cela peut vous tuer si vous ne vous en rendez pas compte assez vite. Dans le cas du fioul ou du gazole vous risquez un incendie si votre sol en est recouvert, et même si vous ramassez vite ce qui s’est échappé vous aurez beaucoup de mal à enlever l’odeur.

Il faut quand même un peu relativiser ces problèmes car normalement les normes imposent des systèmes de sécurité comme la détection de l’inclinaison, l’absence de flamme ou encore la concentration de gaz présent dans l’air afin de couper le système en cas de valeur anormale. Mais aucun système n’est 100% fiable, particulièrement si c’est un modèle un peu ancien. Alors prudence!

Le manque d’oxygène et taux de CO2

Les chauffages qui utilisent une combustion ont besoin d’oxygène pour fonctionner. Le problème c’est qu’ils utilisent cet oxygène et le consomment, mais ce ne sont pas les seuls qui en ont besoin : vous aussi, en tous cas si vous voulez rester en vie, vous devez consommer de l’oxygène. Le problème est donc de s’assurer que votre chauffage ne va pas absorber tous l’oxygène présent dans un endroit aussi confiné qu’un camion aménagé. Il est difficile de se rendre compte qu’on manque d’oxygène car cela ce produit petit à petit et les symptôme sont indirect (mal de crâne, somnolence, …) si en plus cela arrive pendant votre sommeil les chances de vous en rendre compte sont très faibles.

Donc les chauffages utilisent l’oxygène dont on a besoin, mais en plus de ça ils rejettent du CO2 qu’on appel aussi dioxyde de carbone. Et ça, ce n’est pas bon du tout pour nous les humains. Le taux normal de CO2 dans l’air est d’environs 0,04 % . Plus le taux augmente plus votre santé est danger, mais le temps d’exposition a aussi son importance. Même si le taux est relativement raisonnable, si vous restez une dizaine d’heures dans votre camion (en passant une nuit dedans) avec un taux un peu élevé, vous risquer d’avoir des problèmes (maux de tête, vomissements, …). Encore plus que le manque d’oxygène, la présence de CO2 est indétectable par l’homme, ce gaz n’a ni odeur ni couleur, impossible de savoir si il y en a un peu, beaucoup ou pas du tout dans l’air. 

Bon, la bonne nouvelle quand même, c’est que si nous ne sommes pas capable de détecter la présence de CO2 les appareils électroniques le font très bien. Normalement la plupart des chauffage en sont équipés, et quand ils détectent un niveau trop élevé ils se coupent automatiquement. Vous pouvez également acheter des détecteurs indépendant mais bon, les défaillances arrivent, alors encore une fois ne confier pas votre vie à un appareil électronique dont vous n’êtes pas certain du bon fonctionnement.

Pour pallier à ces problèmes deux solutions sont possibles :

Les chauffages avec une prise d’air extérieur et rejet des gaz brûlés 

 

cheminé d'évacuation des gaz brûlé

cheminé d’évacuation des gaz brûlé

 Il existe des chauffages qui vont prendre de l’air frais dehors et rejeter l’air brûlé à l’extérieur, comme ça aucun risque de vous intoxiquer avec du CO2 ou de manquer d’oxygène. Par contre vous devrez faire deux trous supplémentaires  à votre fourgon aménagé. Souvent un au sol et un au toit ou alors dans la paroi. La combustion se fait dans un compartiment hermétique avec l’intérieur de votre camion. Avec ce système vous êtes certains que votre chauffage ne va pas vous intoxiquer.  

Prises d’air et utilisation réduite du chauffage

Si vous n’optez pas pour un chauffage qui ne vous pique pas l’oxygène en essayant de vous intoxiquer au CO2 il faudra veiller à avoir plusieurs prises d’air dans votre camion et surtout ne pas utiliser votre chauffage trop longtemps. C’est une contrainte mais si votre camion est bien isolé, 15 ou 20 minutes peuvent suffirent à rehausser la température de l’intérieur de votre fourgon à un niveau acceptable.

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


1 réponse

  1. 27 janvier 2015

    […] Les dangers des chauffages en camion aménagé […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *