Isolation – finitions

Tout le camion est isolé mais il reste une partie au dessus de la cabine conducteur (la capucine) qui est encore avec la taule apparente. Il est temps de régler ça !

Pour isoler thermiquement cette partie, on avait commencé par utiliser de la perlite MAIS ce n’est pas du tout une bonne idée !

Le truc c’est que la capucine communique plus ou moins avec la cabine conducteur. Il y a des fuites au niveau de la lampe du plafonnier, vers le haut du pare-brise, sur le côté vers la rigole des ceintures … Sachant que la perlite c’est comme des graviers, je vous laisse imaginer si on verse des graviers dans un truc non étanche. La perlite se faufilait partout où il y avait le moindre trou et résultat, à chaque claquement de portière on avait une pluie de perlite dans la cabine !

Il a donc fallut qu’on trouve une autre solution et on a opté pour la ouate de cellulose. Ça ressemble à un gros sac de poussière compacte qu’il faut séparer pour laisser l’air passer entre les parties de ouate pour faire le travail d’isolation.

ouate de cellulose camion

 

Après avoir aéré la ouate de cellulose, il suffit de l’étaler sur la capucine sur environ 5cm d’épaisseur. Ensuite on a recouvert le tout avec un pare-vapeur et une planche de contre-plaqué coupée sur mesure pour notre capucine.

ouate de cellulose

Et surtout n’oubliez pas, la perlite dans un fourgon aménagé, ce n’est pas une bonne idée !

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *