Changer ses plaques d’immatriculation

Changer ses plaques d’immatriculation n’est pas très compliqué et on vous explique tout le détail dans cet article

Pourquoi changer sa plaque d’immatriculation ?

Il peut y avoir plusieurs raisons de changer sa plaque d’immatriculation.

La loi oblige d’avoir des plaques d’immatriculations en bon état et parfaitement lisibles. Si jamais vos plaques sont trop abîmées, vous risquez une amende de 750€. Il peut donc être prudent de changer ses plaques si celles-ci commencent à être vraiment trop endommagées.

Dans le cas de l’achat d’un véhicule neuf, il sera éventuellement aussi nécessaire d’installer les nouvelles plaques d’immatriculation, mais cela est souvent pris en charge par la concession où vous acheter votre véhicule.

Enfin, dans le cas de l’achat d’un véhicule d’occasion, il peut être nécessaire de devoir changer les plaques. Tout va dépendre des plaques qui sont rattachées au véhicule. Depuis 2009, les nouveaux véhicules sont équipés de plaque « Européennes » et disposent d’un numéro qui ne changera jamais pendant toute la durée de vie du véhicule. Le numéro est rattaché au véhicule. Dans ce cas là, pas besoin de changer les plaques lors de l’achat d’un fourgon ou une voiture d’occasion.

Nouvelle plaque d'immatriculation européenne
Format des plaques Européennes

Par contre, si le véhicule d’occasion à une plaque Française ancienne (si il a été mis en circulation avant 2009 et n’a jamais été vendu depuis), il faudra que le nouveau propriétaire fasse la demande d’un numéro d’immatriculation européenne et appose les nouvelles plaques d’immatriculation correspondantes.

Ancienne plaque d'immatriculation française
Format des anciennes plaques d’immatriculation Françaises

Vous pourrez en savoir plus sur les plaques d’immatriculation sur ce blog auto et sur le site officiel du gouvernement legifrance qui liste toutes les obligations.

Obligations liées à l’aspect des plaques d’immatriculation

Les plaques d’immatriculations doivent suivre certaines règles bien précises en ce qui concerne leur aspect.

Format eet obligation d'une plaque d'immatriculation

A gauche, il y a un cartouche sur fond bleu avec le logo européen et en dessous la lettre du Pays (F pour la France)

Au milieu, le numéro d’immatriculation doit figurer dans une police lisible, avec des caractères noirs sur fond blanc. Ici le numéro est « AA-000-BB »

A droite, il y a un autre cartouche sur fond bleu, cette fois avec l’identifiant territorial, c’est à dire le logo et le numéro du département. Ici le logo de l’Auvergne et le numéro 42.

Sachez que pour l’identifiant territorial, il est obligatoire, mais vous n’êtes pas obligé d’avoir celui de votre résidence. Vous êtes libres d’avoir celui que vous voulez. Donc même en cas d’achat de véhicule dans une autre région que la vôtre ou de déménagement, vous pouvez conserver le nom et logo du département d’origine.

Vous avez également la possibilité d’insérer un texte court, assez petit, en dessous du numéro d’immatriculation. Souvent cette autorisation est utilisée pour indiquer le nom du garage ou de la concession qui vous a vendu le véhicule. Mais il est possible de mettre le texte que vous voulez, si vous commandez sur des sites qui proposent des plaques d’immatriculation personnalisé comme Plaque-immatriculation-auto.com.

Plaque d'immatriculation personnalisé

Retirer l’ancienne plaque d’immatriculation

Les plaques d’immatriculation sont fixées avec des rivets sur la carrosserie du véhicule. Pour retirer ces rivets, il suffit simplement de les percer. Le plus simple est d’utiliser une perceuse avec une mèche à métal de 5mm. En perçant le rivet, celui-ci va se séparer en deux parties et pourra être retiré.

Rivet sur plaque d'immatriculation
Le rivet juste à droite de la lettre K. Ici le rivet n’est pas encore percé, il faut utiliser une mèche légèrement supérieure au trou présent pour retirer le rivet

Il y a généralement 2 rivets par plaque, mais il est possible sur certains véhicules d’avoir 4 rivets par plaques

Installer la nouvelle plaque d’immatriculation

Pour installer la nouvelle plaque d’immatriculation, vous aurez besoin de 2 ou 4 rivets, d’une perceuse et d’une pince à rivet. Tout ce matériel se trouve facilement en grande surface de bricolage.

Pince à Rivet et rivets
Pince à rivets et quelques rivets

Vous aurez le choix de réutiliser ou non les trous déjà présents pour l’ancienne plaque d’immatriculation. Si vous souhaitez réutiliser ces trous-là, vous devrez percer votre nouvelle plaque exactement aux endroits où tombent les trous existants sur la carrosserie ce qui n’est pas forcément évident.

Le plus simple peut donc être de faire de nouveaux trous. Pour cela, positionnez la plaque sur le véhicule et faites un trou qui traverse à la fois la plaque, mais aussi la carrosserie du véhicule.

Ensuite enfiler un rivet dans le trou et utiliser la pince à rivet pour bloquer en place le rivet. Une fois les deux rivets en place, votre plaque est fixée !

L’utilisation des rivets peut être un peu contraignante si vous n’avez pas de pince à rivet (ce n’est pas un outil qu’on utilise tous les jours), mais sachez que l’utilisation des rivets est obligatoire. Vous ne pouvez pas coller ou visser la plaque d’immatriculation au véhicule.

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


N'hésitez pas à nous laisser un commentaire, mais sachez que notre nouveau projet nous occupe beaucoup et que nous mettons du temps à repondre :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *