Comment se protéger dans son van aménagé ?

Comment se sentir en sécurité dans son fourgon aménagé et comment se protéger en cas d’agression ?

Dans cet article, nous allons voir :

  • Comment éviter les agressions dans son fourgon aménagé
  • Comment dissuader les voleurs potentiels de visiter votre van
  • La meilleure réaction à adopter en cas d’agression dans son camion
  • Ce qu’autorise la loi pour la légitime défense et les armes de protections
  • Quelles armes de défense avoir dans son véhicule aménagé en cas d’agression

Il y a quelques semaines, un voleur a ouvert notre fourgon aménagé alors que nous dormions dedans. Finalement plus de peur que de mal, mais cela nous a fait prendre conscience de notre vulnérabilité. Nous avons cherché des solutions et demandé des conseils à notre communauté sur Instragram. On essaye de vous résumer tout ça dans cet article pour vous donner des idées et des pistes pour assurer votre sécurité en van.

Fermer son fourgon de façon sûre

Cela peut paraître évident, mais finalement on s’est aperçu que nos portes étaient la plupart du temps ouvertes ou entre ouvertes. Une bonne partie de l’année, cela permet de faire rentrer de l’air frais et c’est très agréable la nuit, sans parler du plaisir d’avoir une belle vue le matin au réveil.

Quand les portes sont fermées, il faut penser à les verrouiller. Plusieurs vanlifers utilisent des systèmes de verrouillages supplémentaires afin de sécuriser leur porte. Une technique courante consiste par exemple à tendre une sangle entre les deux portes avant. De cette façon il est impossible d’ouvrir les portes depuis l’extérieur, même en forçant la serrure, puisque la porte est solidement attachée de l’autre côté.

Sangle pour sécurisé un fourgon aménagé

On vous fera un article dédié sur le sujet, car de nombreuses possibilités existent. Ces techniques permettent de rendre très difficile l’accès dans votre camion et si vous tomber sur quelqu’un de très motivé, cela devrait quand même vous laissez assez de temps pour appeler la police ou vous enfuir avec votre camion. Mais attention tout de même, si cela rend plus compliqué de rentrer dans votre van, ça devient aussi plus compliqué d’en sortir rapidement, en cas de départ de feu à l’intérieur ou d’urgence par exemple.

Évidemment, il ne faut pas tomber dans la paranoïa non plus, généralement quand on décide d’aménager un fourgon, c’est parce qu’on aime la nature, les voyages, la liberté, l’ouverture sur le monde. Alors si c’est pour finalement s’enfermer dans un bunker à chaque arrêt, ça perd un peu de son charme. On pense que tout est une question de dosage et de ressenti. Certains endroits semblent sûrs, d’autres un peu moins. En fonction de l’endroit, du moment de l’année, de l’environnement, il faudra faire le choix de se fermer ou non.

Dissuader les voleurs potentiels

L’idéal, c’est de faire changer d’avis un voleur potentiel avant même qu’il commence à s’en prendre à votre fourgon. On va généralement trouver deux types de van : Le van très discret, comme notre camion aménagé, qui ressemble à fourgon d’artisan, ou bien le van de hippie, tagué dans le style flower power avec plein de fenêtres et des chaussettes qui sèches sur les rétroviseurs.

Van de hippie flower power
Ça, c’est sûrement pas le camion de travail d’un plombier.

Même si entre les deux extrêmes il existe une multitude de van, les deux ont leurs avantages et inconvénients. Le camion discret type artisan laisse penser à un voleur potentiel qu’il est peut être remplis de machines et d’outils qui peuvent avoir de la valeur et qu’en pleine nuit il n’y a sûrement personne dedans. C’est donc tentant d’aller l’ouvrir. À l’inverse, le van de hippie sera probablement habité en pleine nuit, mais peut être très intéressant en plein jour, car potentiellement remplis d’équipements électroniques type appareil photo, ordinateur, argent… alors que les habitants sont en train de faire une randonnée.

L’alarme à détection

Une solution pour dissuader les voleurs peut être d’utiliser une alarme, comme nous vous en parlions dans l’article sur les techniques pour éviter de se faire voler son fourgon. Il faut aussi penser à l’activer quand vous êtes dans le fourgon. Comme ça, en cas d’ouverture de porte par exemple, l’alarme se déclenchera ce qui peut faire fuir le voleur et vous avertira rapidement que quelqu’un tente de rentrer dans votre camion. Attention par contre à bien choisir votre alarme et l’installer pour ne pas qu’elle se déclenche à cause de votre présence à l’intérieur.

La sirène d’alarme

Vous pouvez aussi opter pour une simple sirène à déclenchement manuel. C’est vous qui allumerez l’alarme quand vous vous rendrez compte que quelqu’un essaye de rentrer dans votre camion. Cela pourra permettre de faire peur au voleur, de le mettre en fuite et d’alerter le voisinage autour de vous. Il existe des sirènes 12V pour moins de 15€ qui pourront facilement être branchées sur un interrupteur relié à votre batterie.

Sirène alarme 12V pour van

Une autre idée intéressante peut être d’utiliser une sirène qui imite le bruit d’un chien pour faire peur à l’agresseur, car l’idée de se retrouver face à un chien agressif devrait refroidir la plupart des voleurs.

L’éclairage de sécurité

Beaucoup de voleurs sont rapidement dissuadés par la lumière, cela les rend plus visibles et vulnérables. Il peut donc être intéressant d’installer des lampes à détection de mouvement sur les portes arrière de votre camion aménagé, voir également au-dessus de la porte latérale. Il en existe des 12V que vous pourrez relier sur vos batteries (mais vous devrez percer la tôle de votre fourgon et vous assurer que l’étanchéité est toujours bonne) ou bien utiliser des systèmes autonomes comme ce type d’éclairage à détection sur panneau solaire.

Lampe de camping car à détection de mouvement

En plus de dissuader les voleurs, ça peut être aussi très pratique quand on veut chercher quelque chose dans le coffre de son camion alors qu’il fait nuit. Sinon, il est aussi possible de se bricoler un système maison avec des éclairages pour camping-car + un mini détecteur de mouvement.

Pouvoir fuir rapidement

La solution qui vous laisse le plus de chance de vous en tirer indemne en cas de confrontation sera toujours la fuite. Ça peut sembler « lâche« , « pas virile » ou ce que vous voulez, mais c’est ce qui permet dans la majorité des cas de finir sans blessure. Le problème, quand on tombe sur quelqu’un d’agressif, c’est qu’on ne peut que faire des suppositions. On ne peut pas savoir quels équipements il a sur lui : rien du tout, outil tranchant, couteau, arme à feu… ou même de ses compétences en combat (ancien militaire, type qui connait bien les arts martiaux…) et surtout comment il va réagir.

Victime qui fuit dans la nuit

Une personne alcoolisée prend des décisions irrationnelles et on ne peut pas compter sur sa logique pour qu’il évite de faire des choses qu’il regrettera une fois le taux d’alcool redescendu. Il peut se sentir en danger, menacé par vous (même si ce n’est pas le cas), prendre peur et réagir de façon disproportionnée.

Bref, si c’est possible, en cas de danger : fuyez et ne prenez pas de risques inutiles. Pour fuir sans risque dans un fourgon, l’idéal est d’avoir accès au poste de pilotage directement depuis l’intérieur de l’espace de vie. Ce n’est pas le cas sur notre fourgon avec une cloison et on le regrette un peu parfois (mais ça permet d’avoir une meilleure isolation…). Dans les lieux qui vous ne semblent pas complètement sûr, garez vous de façon à pouvoir partir rapidement sans devoir manœuvrer pendant de longues minutes.

Avoir des armes de défense

Nous sommes plutôt contre les armes, déjà parce qu’on est plutôt pour la non-violence et puis parce que souvent le risque est qu’une arme se retourne contre vous si vous ne savez pas les maîtriser correctement en situation de stress. Mais il existe tout de même quelques armes intéressantes. Bien sûr on parle ici d’arme non létale, hors de question de vous suggérer de vous équiper d’arme à feu, ça serait de la folie, et ça se retournerait probablement contre vous d’une façon ou d’une autre (en cas d’agression ou de contrôle de police).

Défense en cote de maille
La cote de maille et l’épée étaient en vogue à une époque pour se défendre, mais cette période est révolue !

On trouve que les armes que nous présentons ici ont un haut pouvoir dissuasif : le simple fait de les sortir devrait suffire à faire fuir l’agresseur dans la plupart des cas. Si jamais vous devez les utiliser, elles sont simples à maîtriser (même en situation de stress) et si dans le pire des cas l’agresseur s’en saisit pour les utiliser contre vous, elles ne sont pas mortelles.

En ce qui concerne les armes, il existe plusieurs catégories qui vont de A à D. (A = armes très dangereuses, D = armes peu dangereuses). Les armes de catégories D sont des armes dont l’achat est libre (pas de justificatifs à fournir) et la possession autorisée. Par contre ces armes ne peuvent pas être transportées sans motif valable :

Texte de loi sur les armes de défenses

Bon, là où c’est plus ambigu, c’est qu’un fourgon aménagé c’est à la fois un véhicule et en même temps une habitation. Théoriquement si vous ne roulez pas vous pourriez l’avoir dans votre fourgon, mais pas pendant que vous roulez. On essaye de trouver des informations plus précises à ce sujet, mais pour l’instant ça reste flou.

Quoi qu’il en soit certaines armes de catégories D sont largement tolérées dans la pratique même lors du port ou transport, c’est par exemple le cas des bombes lacrymogènes. Là encore il faut faire preuve de bon sens, si vous avez un arsenal d’armes de catégories D dans votre camion aménagé, cela sera beaucoup plus difficile à justifier que seulement une ou deux.

La légitime défense

En France, nous avons ce qui s’appelle la légitime défense et qui permet de faire usage de la force si cela est nécessaire. Mais attention, cette notion est définie de façon très précise et ne vous autorise pas à faire tout ce que vous voulez même si vous êtes victime d’une agression. Le principe de base est que l’usage de la force doit être proportionnel à celle qui est faite contre vous. Si quelqu’un rentre chez vous en pleine nuit sans arme, vous n’avez pas le droit de le frapper jusqu’à ce qu’il se retrouve inconscient. Il y a aussi la notion d’immédiateté. C’est à dire que si une personne vous menace avec une arme, vous êtes en droit de vous défendre, mais si cette personne prend la fuite, vous n’avez pas le droit de lui courir après et de l’attaquer.

Self défense pour se protéger en camion aménagé

Vous pouvez vous retrouver en prison pour avoir fait un usage disproportionné de la force, puisque vous vous retrouvez en position d’agresseur aux yeux de la loi, même si une personne est rentrée chez vous et vous a menacé.

Bon, on avoue, c’est pas évident en situation de stress de faire le point sur ces question- là, mais quoiqu’il arrive n’utiliser aucune arme ou n’attaquer pas directement votre agresseur dès qu’il se passe quelque chose de suspect. Montrez que vous êtes là, équipé et prêt à vous servir de ce que vous avez si cela est nécessaire. Dans les faits, ça peut se traduire par « Casse-toi, où j’utilise ma bombe lacrymogène !!! ».

N’oubliez pas que vous pouvez tomber sur une personne non agressive qui ne vous en veut pas. Un mec bourré en festival qui s’est trompé de camion par exemple 😉 et encore une fois, ne chercher pas l’affrontement, cela doit être la solution extrême quand cas de nécessité absolue.

Bombes lacrymogènes

On trouve plusieurs types de bombes lacrymogènes : Les bombes au gaz CS, les bombes au poivre et également quelques bombes au piment. Le gaz CS n’est à priori pas efficace sur les animaux, alors que c’est le cas pour les bombes au poivre.

Ces bombes contiennent donc un agent irritant pour les yeux et les voies respiratoires. Votre agresseur va avoir les yeux qui lui pique au point de pratiquement l’empêcher des les ouvrir, ce qui vous laisse le temps de fuir et l’empêche de vous agresser efficacement. Il sera aussi gêné pour bien respirer.

Voici une petite vidéo pour vous donner une idée de ce que ça provoque.

L’avantage de ce type de bombe c’est que les effets passent rapidement (15 à 30 minutes) et ne laissent aucune séquelle. Ça vous laisse le temps de fuir et vous mettre en sécurité sans risquer la vie de votre agresseur. Donc, si par malheur ça se retourne contre vous, ça risque de vous piquer sévère, mais rien de dangereux pour votre santé.

En plus des différentes substances actives, il y a deux sortes de spray de défense: les bombes au gaz et les bombes au gel. Les bombes au gaz permettent d’être peu précis et de toucher plusieurs personnes en une seule fois. Mais le gaz est très volatile et un vent dans la mauvaise direction pourrait ramener assez de produits vers vous, et vous seriez également touché. En espace confiné, comme l’intérieur d’une maison, ou encore plus confiné comme un fourgon, c’est une très mauvaise idée d’utiliser ce type de produit, vous avez de grandes chances d’être également touché.

Bombes lacrymogènes de défense et protection

Le mieux, est donc d’utiliser une bombe au gel, qui à l’avantage d’être beaucoup moins sensible au vent et de ne pas rester en suspension dans l’air. Il faudra seulement viser un peu plus précisément le vissage de votre agresseur, l’efficacité reste la même. Pensez aussi à choisir la bonne contenance. Avec une petite quantité de produit (10ml ou moins), si vous visez mal vous serez vite à court de produits, mais une bombe plus grosse prendra plus de place dans vos affaires et à partir de 100ml cela deviendra difficile à justifier pour une utilisation de défense.

Enfin, sachez qu’il existe également des décontaminant pour bombe lacrymogène sous forme de spray à utiliser si vous en avez reçu sur vous par erreur.

Taser / Shocker / Pistolet électrique

Un taser est un appareil qui délivre une décharge électrique haute tension qui va tétaniser l’agresseur et le déstabiliser complètement. En quelques secondes il peut s’écrouler au sol. Là encore les effets ne durent qu’une dizaine de minutes, ce qui est suffisant pour fuir ou vous mettre en sécurité et il n’y a pas de risques pour la vie de l’agresseur.

Au départ, nous trouvions ça trop « violent » et surtout nous avions peur qu’un agresseur puisse le récupérer et l’utiliser contre nous. Mais finalement nous avons trouvé des modèles avec une dragonne de sécurité à passer autour de son poignet. Si l’agresseur vous prend le taser, la dragonne reste autour de votre main et se détache du taser ce qui le désactive complètement.

Taser électrique avec dragonne de sécurité

L’avantage du shocker électrique, c’est qu’il fait un bruit très dissuasif, ce qui permet de tenir à distance votre agresseur puisque généralement celui-ci n’aura pas tellement envie de tester l’efficacité de votre engin.

Matraque télescopique

Une matraque télescopique prend très peu de place et s’ouvre rapidement. En la tenant devant vous, elle permet de tenir un agresseur plus loin que si vous n’aviez que vos mains, cela laisse une distance de sécurité appréciable. Si malheureusement cela ne suffit pas à calmer l’agresseur et que celui-ci essaye de vous attaquer, l’utilisation de la matraque permet de donner des coups qui font extrêmement mal, même si vous n’êtes pas particulièrement costaud et que vous visez mal.

Matraque télescopique pour se protéger

Attention par contre, c’est une arme qui peut être très dangereuse si elle est utilisée contre la tête. Ne frappez JAMAIS au visage avec, sauf si votre vie est réellement menacée. Il faut essayer de viser les jambes et les bras de votre agresseur.

L’ouverture et la fermeture ne sont pas forcement évident les premières fois, alors pensez à vous entraîner avant d’en avoir réellement besoin. On vous conseille de prendre un modèle équipé une dragonne ou d’en ajouter une, pour empêcher votre agresseur de vous la prendre des mains et de s’en servir contre vous.

D’autres solutions pour se défendre en van aménagé

Avoir un chien permet de mettre en fuite beaucoup d’agresseurs. En plus d’être une protection, il sert aussi d’avertisseur, car il peut sentir le danger plus tôt que vous et vous réveiller. Mais avoir un chien n’est pas une décision à prendre à la légère, c’est beaucoup de responsabilités et il n’est pas question de l’abandonner au bout quelque temps parce que finalement ce n’est pas ce que vous vouliez.

Chien de défense pour se protéger

Connaitre des techniques de self-défense est aussi une très bonne idée, cela vous donne confiance et vous êtes sûr que votre agresseur ne peut pas vous prendre votre arme, puisque ce sont vos mains et vos jambes ! Mais cette solution demande du temps, alors il faudra sûrement prévoir d’autres méthodes complémentaires en attendant d’être opérationnel.

Le plus important : Ne pas devenir paranoïaque

Oui, les agressions existent. Il y a malheureusement dans ce monde des personnes mal intentionnées. Mais il ne faut pas tomber dans la paranoïa, tout le monde ne vous veut pas du mal. La plupart des agresseurs sont des opportunistes qui fuiront à la moindre difficulté ou menace. Il ne faut pas se gâcher la vie à cause de la peur d’une potentielle agression. Préparez-vous correctement, cela vous permettra d’être plus serein mais restez détendu.

Peace & Love

Et vous ? Vous avez déjà vécu une agression ? Quelles techniques utilisez-vous pour vous protéger ? Avez-vous des astuces ou du matériel pour vous rassurer et faire face en cas de problème ?

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


N'hésitez pas à nous laisser un commentaire, mais sachez que notre nouveau projet nous occupe beaucoup et que nous mettons du temps à repondre :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *