Isolation du toit avec du liège

Afin d’isoler au maximum le toit de notre fourgon, nous avons collé du liège au plafond.

Le liège a d’excellentes propriétés d’isolation thermique et acoustique. Comme c’est par le toit que sort la plus grande partie de la chaleur l’hiver (car la chaleur monte) et que c’est aussi par le toit que rentre le plus de chaleur l’été (car le soleil tape plus fort sur la taule du toit qui est plus exposée que les parois), nous avons voulu mettre une couche de liège avant de poser notre isolant mince.

On a trouvé du liège en rouleau de 4mm d’épaisseur. Pour notre plafond un seul rouleau a suffi.

liège en rouleau

Liège en rouleau

La façon la plus simple de poser du liège est de le coller. Mais il faut utiliser de la colle extra-forte qui résiste aux hautes températures, en prévision des chaudes journées d’été.  L’idéal étant d’utiliser de la colle en cartouche avec un pistolet. Il nous en a fallu deux cartouches.

On met une bonne couche de colle au plafond en faisant des zigzags pour bien répartir. La colle accroche sans (trop de) problème. 

colle plafond fourgon

La colle étalée au plafond

La colle forte a une prise très rapide, donc il suffit de positionner le liège et de bien appuyer pour que ça tienne. On a quelques minutes pour re-positionner si c’est mal placé.

isolation liège plafond

On colle le liège au plafond

On a quand même rajouté des petites cales pour soutenir le liège le temps que la colle sèche.

isolation plafond liège

le liège est en place

Après un peu de boulot, le liège est en place, c’est assez simple à poser, ça fait juste un peu mal aux bras d’appliquer la colle au plafond 😉

isolation plafond fourgon

Le toit de notre fourgon isolé en liège

On enlèvera les petites cales au bout de quelques jours pour éviter qu’elles ne se baladent dans le plafond.

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


N'hésitez pas à nous laisser un commentaire, mais sachez que notre nouveau projet nous occupe beaucoup et que nous mettons du temps à repondre :)

28 réponses

  1. Jaye dit :

    Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo !

  2. Azmi dit :

    Bonjour. Merci et bravo pour votre blog ! Je vais devoir bientôt m attaquer à l isolation mon trafic. Comme vous j ai envie d opter pour le liège couple a du multicouche. Pouvez vous me dire si à l usage le liège est bien efficace contre la chaleur ? Se colle t il facilement? Par avance merci et bien cordialement – nathalie

    • Salomé et Kévin dit :

      Salut Nathalie,

      Pour la chaleur, nous sommes plutôt contents du résultat, on a passé deux semaines en Espagne avec le soleil qui tapait sur le toit et la température à l’intérieur du camion restait largement vivable. Après on ne sait pas si c’est l’effet du liège ou celui de l’isolant mince puisqu’on a les deux !

      Pour ce qui est du collage, c’est facile et ça tient bien donc pas de souci de ce côté-là 😉

      Bon courage pour ton isolation et à bientôt !

  3. TiTiou-50 dit :

    bonsoir, super isolation…Je vais aménager un Master et j’étais encore dans le doute par rapport au liège…là je suis convaincu…je passe en liège et je finis par de l’isobulle….j’ai acheté 2 rouleaux de liège en 4 mm…j’ai aussi envie d’en mettre sur les cotés…qu’en pensez vous..????.et pourriez vous me donner le type et la marque de la colle….
    Merci pour vos conseils..

    • Salomé et Kévin dit :

      Bonsoir,

      C’est vrai que nous on regrette pas du tout d’avoir mis du liège c’est plutôt facile à poser et ça nous semble efficace. Mettre aussi du liège sur les côtés ça ne pourra qu’améliorer encore plus l’isolation !

      Impossible de nous souvenir de la marque de la colle et on n’a pas retrouvé de photos dans nos archives du tube 🙁 Par contre ce qui est sûr c’est qu’on a bien fait attention à prendre de la colle résistante aux hautes températures (parce qu’avec le soleil qui tape l’été la température monte haute) et à prise rapide pour qu’on n’ait pas besoin de mettre plein de cales le temps que ça « prenne ».

      Bon courage pour ton aménagement et n’hésite pas à partager tes photos avec nous.

  4. gauthier dit :

    Bonjour, je vois que vous aviez aussi prévu un lanterneau. A l’intérieur, l’avez vous fixé directement sur la carrosserie ou sur le cadre en bois que l’on voit sur les photos? avez vous des recommandations particulières sur l’installation du lanterneau ? merci pour votre attention.

    • Salomé et Kévin dit :

      Bonjour,

      En faite nos vis traversent la carrosserie et vont se visser dans notre cadre en bois. Ça prend la tôle de la carrosserie en sandwich en quelque sorte. Pour la pose du lanterneau il ne faut vraiment pas hésiter avec le joint en silicone, on avait l’impression d’en avoir mis beaucoup et au final on s’est aperçu qu’il y avait quand même une petite fuite donc on a dû en remettre une couche.

      Tu peux consulter notre article sur la pose du lanterneau pour en savoir plus.

  5. Marou dit :

    Bonjour !
    En premier lieu, faut que j’vous dise que votre blog est bien sympa ! Merci d’nous faire partager vos ptits trucs 😉
    En second lieu, j’ai quelques questions :p : je comptait isoler Bob avec du liège seulement donc j’suis en mode super renseignement, et j’ai vu que les mecs appliquaient la même règle pour le MC et le liège, la règle des 2cm d’air. Donc vla, premiere question : le liège n’est pas considéré comme un MC ( multi couche ) nan ? Et deuxième question : pourquoi n’avez vous pas vous même laissé les 2 cm d’air entre la tôle et le liège ? Est-ce parceque concernant le liège, les 2cm sont une légende ? :p J’pensais que laisser un peu d’air renforcerais mon isolation thermique mais j’ai lu quelque part que pour ca, il faudrait que l’air emprisonné soit stagnant, ce qui n’est carrement pas souvent le cas dans les camionnettes ( et camions en général me direz-vous )… qu’en pensez-vous vous ? 🙂 En vous souhaitant une agréable journée et en vous remerciant !
    Marou

    • Salomé et Kévin dit :

      Salut Marou,

      Content que notre blog te soit utile 🙂

      Alors moi un des gros avantages que je vois avec le liège c’est qu’il évite la condensation, mais pour ça faut qu’il soit collé directement sur la paroi, sinon si tu laisses une lame d’air je pense que ça ne limitera pas la condensation. Le fait de pouvoir coller directement le liège à la parois me semble un bon avantage aussi (comme il est léger ça se colle assez facilement).

      Nous on a choisi de rajouter une couche de liège sur le toit, car c’est principalement par la que la chaleur s’échappe (puisque la chaleur monte) donc on voulait renforcer l’isolation à ce niveau-là et le liège nous a paru une solution idéale (pas trop chère et facile à poser). On l’a donc collé à la paroi et on a laissé une lame d’air de 2cm pour le multicouche entre le liège et le multicouche.

      Je n’ai pas souvenir d’avoir vu quelque part qu’il fallait laisser une lame d’air de chaque côté du liège, d’ailleurs ça me parait assez compliqué à mettre en place. Et dans le cas du liège projeté il est directement mis contre la paroi et j’en ai entendu que du bien. Nous on a laissé une lame d’air de 2cm environ de chaque côté, car c’est ce qui était préconisé par le fabricant du multicouche, donc le mieux c’est d’aller voir du côté des fabricants directement pour savoir ce qu’ils conseils. De ce que j’ai pu voir il est rarement question de lame d’air (sauf pour laisser respirer un mur porreau qui absorbe l’humidité comme la brique ou la pierre par exemple, mais ça ne s’applique pas a une paroi de camion du coup)

      Une lame d’air permet effectivement de renforcer l’isolation, mais quand on dit stagnante ça veut surtout dire qu’il ne faut pas que l’air puisse « s’échapper » (pas forcement que l’air ne doit pas bouger à l’intérieur) donc c’est faisable par exemple en « bouchant » les ouvertures avec du bois et en mettant des joints en silicone comme on a fait dans notre camion.

  6. Dominique Boutheon dit :

    Bonjour,
    le liège est un très bon matériaux isolant, une couche de 4mm + une seconde couche croisée aurait suffit à mon avis pour ton camion, pas besoin d’un multicouche qui est très médiocre en terme de coefficient d’isolation et qui en plus favorise la condensation interne.
    Le gros avantage du lièges est qu’il isole aussi du bruit (phonique) et il permet de réguler l’hydrométrie (lorsque l’humidité augmente il l’absorbe, lorsqu’elle diminue, il la rejette). Le multicouche est utile sur les surfaces vitrée. Avez vous d’autres solution sur les vitres ?

    • Salomé et Kévin dit :

      Bonjour,

      Je me posais justement la question l’autre jour, c’est vrai que le multicouche peut favoriser la condensation à l’intérieur, mais c’est parce qu’il a un coefficient de diffusion à la vapeur très faible, puisque le sd est généralement > 100 sur ce type d’isolant. Mais j’aurais plutôt tendance à voir ça comme un avantage puisqu’il fait du coup office de pare-vapeur et protège la tôle de la condensation. Je pense qu’il vaut mieux que la condensation se fasse sur le multicouche qui ne craint pas l’eau, plutôt que sur la tôle qui peut rouiller et se dégrader à long terme. Et du coup, ça peut éventuellement permettre de mettre de l’isolant sensible à l’humidité derrière le vapeur, puisque celui-ci sera

      Mais c’est vrai que le liège est un très bon isolant, mais pas forcement évident à poser sur les renforts par exemple et donc dure d’avoir presque aucun pont thermique (sauf à utiliser du liège projeter, là c’est le top du top mais c’est pas le même prix…)

      Pour les vitres, on ne connait pas d’autres solutions que le multicouche ou les protections pour pare-prise qu’on trouve en grande surface découpée à la taille des vitres (mais ça reste dans le même genre que le multicouche) en solution de fortune il y’a aussi le papier bulle, mais je ne sais pas ce que ça vaut en terme d’efficacité (ça revient pas cher du tout en cas)

  7. Bourezzane dit :

    Salut est ce que le ministère est isolant tel que le liège car il est moins cher ci oui quel diamètre suffisant merci vous êtes très jenti

    • Salomé et Kévin dit :

      Bonjour,

      Le ministère ? on ne connait pas et on à rien trouvé en rapport avec de l’isolant en cherchant sur internet, c’est peut être une faute de frappe ?

  8. Ginette Laplante dit :

    Vraiment instructif et bien illustré. Pour le toit, que pensez-vous d’une couche de liège 4mm collé sur la paroi puis une autre couche de liège 10mm sur les montants en bois (tel qu’illustré dans votre montage de toit avec plaque alu) laissant un espace d’air entre les renforts et les montants puis un contreplaqué 9mm en merisier russe (multiplies ou baltique) ? Y a t’il des inconvénients à couvrir aussi les renforts avec le liège 4mm collés?

    • Salomé et Kévin dit :

      Bonjour,

      Aucun inconvénient à couvrir les renforts avec du liège, au contraire, l’isolation sera bien plus efficace !

      Par contre quand vous parler de la couche de liège de 10mm c’est pour couvrir tout le toit ou seulement les montants en bois ? si c’est que pour les montants en bois, je ne sais si c’est utile, vos montants en bois seront déjà relativement bien isolants vu l’épaisseur (il faudrait calculer la résistance thermique R en fonction du bois que vous utilisez, mais je ne sais pas si ça sera pertinent de les isoler si vous n’isolez que les montants en bois.

  9. Marion & Nicolas dit :

    Salut les pingouins !

    Petite question, on a commencé à poser le liège comme vous mais sur les murs, et comme vous on n’en a pas mis sur les renforts du van.

    On se demandait : est-ce que laisser les renforts sans liège ne créé pas de pont thermique et ainsi rend le liège moins efficace ?

    On aura surement pas assez de liège pour en mettre sur les renforts, et du coup on se demandait si à la place on pourrait bourrer tous les renforts avec une laine, type laine de chanvre ou laine de bois (plus écolo que laine de verre/roche il me semble). Mais en cherchant un peu sur internet on a vu aucun exemple le faire, donc ça nous rend un peu frileux à l’idée de le faire, on aimerait pas que cette laine coincé dans les renforts provoque de la moisissure, ou pourrisse, ou amène des bêtes, .. Vous avez des infos là dessus ? Vous en pensez quoi ?

    Merci à bientôt pour d’autres questions ^^

    PS : on a regardé votre chaîne youtube, et c’est avec joie qu’on suit vos aventures sur votre maison ! Continuez c’est top ! 🙂

    • Salomé et Kévin dit :

      Salut Marion et Nicolas 🙂

      Vous avez raison, laisser les renforts sans liège sa créer des ponts thermiques. L’idéal c’est d’en mettre dessus, mais ce n’est pas forcement très facile de le faire correctement (et c’est pour ça qu’on ne l’a pas fait). Il y’a possibilité de calculer la différence d’efficacité thermique en calculant la résistance thermique globale en faisant une moyenne en fonction de la surface. En gros si vous avez un R=1,2 avec le liège de 0.4mm d’épaisseur et que là où il n’y a pas de liège ça donne un R=0.2 si la surface avec liège représente 90% et la surface sans liège 10% ça donne un R global de (0.9*1.2 + 0.1*0.2) = 1,1 alors qu’à l’inverse si vous n’avez pas liège sur 90% de la surface ça devient R global (0.1*1.2+0.9*0.2) = 0,3

      Bon si un thermicien passait par là il dirait qu’il y’a sûrement plein d’autres choses qui rentre en compte (comme le fait que le renfort est creux et non plein) et que le calcul n’est pas aussi simple, mais ça donne déjà une bonne idée de si ça vaut le coup ou pas et c’est pratique pour comparer plusieurs solutions d’isolation.

      Ce qu’il faut prendre en compte aussi c’est la sensation de froid. Si vous ne mettez que du liège comme isolant et donc que vos renforts se retrouvent complètement à nu, vos montants en métal seront très froids et ça sera vraiment désagréable. Mais si vous ajoutez de l’isolant par dessus, la sensation de point froid ne sera plus présente, donc c’est moins gênant.

      Pour l’isolation en bourrant les montants je pense que c’est une bonne idée (On aurait d’ailleurs pu le faire sur le notre, mais on n’y a pas pensé à l’époque :D)pour réduire les ponts thermiques, mais ils existeront toujours, car le fait de bourrer l’isolant ne créer pas vraiment de barrière. La froid peut toujours suivre le métal (enfin, techniquement, c’est plutôt le chaud qui se barre, mais l’idée est la même, tant qu’il n’y a pas de coupure physique le pont thermique est toujours là)

      Pour ce qui est du matériau à utiliser pour bourrer les montants, je vous conseille très vivement d’opter pour un truc qui ne craint pas trop l’humidité. Parce qu’à deux dans un camion, c’est très vite humide (2/3 litres d’eau par personne et par jours rejetés rien qu’en respirant).

      Le problème d’un isolant humide c’est que d’une part il n’est plus guerre efficace pour isoler, mais surtout il va grandement favoriser la rouille et à long terme créer des points de corrosion qui pourraient percer la tôle de votre van.

      La laine de verre est a évité, on à eu pas mal de témoignages de pourriture à cause de l’humidité. La laine de roche semble assez résistante à l’humidité (plus que la laine de verre), mais on a pas vraiment de retour à long terme dans un fourgon aménagé :/ et comme vous le dites, c’est pas le top niveau écologique (mais comme vous en avez besoin d’assez peu, vous pourrez peut être arrivé a récupérer des chutes qui auraient de toute façon finis à la poubelle) La laine de chanvre à l’air vraiment pas mal niveau humidité et résistance aux petites bêtes et c’est très écolo ! Mais là aussi on n’a pas de retour vraiment significatif sur l’utilisation à long terme dans un fourgon pour être sûr de ce qu’on raconte…

      Attention aussi à ne pas trop bourrer le montant, les isolants sont efficaces grâce à l’air qui est renfermé dedans, donc si vous les bourrer trop, ils sont trop compressés, il y’aura moins d’air dedans et l’isolation sera moins efficace.

      Est-ce que vous allez poser un isolant mince après ? Parce que l’isolant mince à l’avantage d’être assez imperméable à la vapeur d’eau. En gros, ça fait une barrière assez étanche à la vapeur d’eau et donc l’humidité à l’intérieur du camion traversera difficilement l’isolant mince, ce qui veut dire que ce qui est placé derrière, et donc l’isolant dans vos montants devrait être assez bien protégé de l’humidité. Il faut quand même vérifier dans la doc technique de l’isolant mince que le sd (qui indique la perméabilité à la vapeur d’eau) soit assez important (du genre sd > 100).

      Bonne continuation dans votre aménagement et n’hésitez pas à nous dire la solution que vous allez choisir et à nous faire des retours dans quelques années pour nous dire si c’est bien efficace sur le long terme 🙂

      PS: Ah content de voir que les aménageurs de camions sont aussi intéressés par la construction de notre petite maison :p d’ailleurs on a quelques articles sur l’isolation (et notamment la perméabilité à la vapeur d’eau et les problèmes d’humidités) sur l’autre blog, ça peut vous intéresser si vous voulez vous plonger un peu plus dans les détails des calculs pour votre camion 😉

      • Marie dit :

        Bonjour
        Merci a vous de prendre le temps de partager vos expériences.
        Vous m’avez appris plein choses!
        Il me manque juste une info.
        J’arrive à trouver de la colle haute résistance à la chaleur et suffisamment efficace pour que le liège ne bouge pas. Vous avez utilisé quoi comme colle? Merci pour votre retour

        • Salomé et Kévin dit :

          Bonjour, content de d’avoir appris pleins de choses 😉

          Pour la colle, je ne me souviens plus de la marque utilisé. C’était peut être celle-ci : http://www.bricodepot.fr/toulon/colle-de-fixation-multi-materiaux-pour-interieur-et-exterieur-en-cartouche-de-290ml/prod33407 la doc indique qu’elle résiste à -40 jusqu’à +90° suffisant pour le toit d’un camion je pense.

          De mémoire c’est aussi le cas de la Sikaflex AM que tu peux trouver à Leroy Merlin

          Le truc un peu chiant c’est que souvent les températures ne sont pas clairement indiqué sur les produits, faut chercher les documentations technique du fabricant sur internet.

          Bonne chance dans tes recherches, tu devrait facilement trouver je pense.

        • Marion & Nicolas dit :

          Salut Marie,

          On fait aussi notre camion en ce moment, et on vient de finir le liège justement. On a prit cette colle perso :
          https://www.manomano.fr/colle-multi-usage/pattex-contact-en-45-kg-45-kg-208869

          On avait fait qq recherches sur le web; et niveau prix + livraison ça nous semblait pas mal. Testé et approuvé ça colle bien, même au plafond sans forcément besoin de cales. Par contre faut bien lire avant le papier haha, parce que nous on y était allé sans regarder au départ et il faut mettre de la colle sur les 2 parois, attendre 2,3 minutes puis coller et ça tient tout de suite mieux !
          Par contre a peine en contact, ça aggrippe fort, faut pas avoir peur de s’en mettre sur les doigts (ça part facilement, ça fait une sorte de pate en durcissant) pour vite le retirer si on s’est loupé ^^ Nous on a mis la colle avec un pinceau (qui à force est devenu tout rigide, mais bon ça marche bien quand même) dans un petit bac en plastique.

          Au plaisir,

          Marion & Nico

          • Marion & Nicolas dit :

            Oups j’avais pas vu le lien envoyé par Salomé et Kevin mais la colle a l’air moins chère on dirait ^^ Donc à voir la leur peut être plus intéressante et peut etre qu’en pistolet t’as tendance à moins gaspiller et moins galérer (je ne sais pas j’ai pas testé non plus ^^)

          • Salomé et Kévin dit :

            Le pistolet c’est super pratique pour faire au plafond je trouves. Mais bon après si t’en a pas faut l’acheté, à voir si ça vaut le coup si t’en ressert pas après.

  10. Matt29 dit :

    Bonjour Salomé et Kévin !

    Je viens d’acquérir mon premier utilitaire, car moi et ma copine avons pris gout aux voyages, road trip. Comme tout le monde ici, je crois.
    Nous avons prévu de partir en Irlande cet été en voiture (3ème fois pour moi), puis peut être en Espagne par la suite. Et la question de l’isolation thermique/phonique s’est naturellement posée.
    J’ai pas mal regardé vos articles et les commentaires concernant ce sujet. Et je me demandais s’il fallait laisser une lame d’air entre la tole et la première couche d’isolant pour éviter tout problème de point de rosée.
    Pour l’instant mon choix se tournerait vers le liège et du multicouche pour l’isolant, sous forme:
    tole/liège/air/multicouche/air/liège/cp. Et ceci pour les paroi et plafond.
    Avez vous deja eu des retours sur l’association de ses deux isolants ? Je cherche a économiser le maximum de place car, mon véhicule est un transit connect L2, et non un grand fourgon.

    Merci pour tous votre travail avec ce blog.
    C’est vraiment sympa ce que vous faites

    Matt29

    • Salomé et Kévin dit :

      Salut Matt,

      Ton choix d’isolation liège + multicouche nous semble très bien, on a la même chose et on en est très contents été comme hiver 😉
      En plus tu as une couche supplémentaire de liège donc encore mieux !

      Merci pour ton commentaire,
      Bonne route à toi !

  11. Marie Monfort Nail dit :

    Merci pour ce retour rapide et encore bravo vraiment ! Sans vous je serais perdu !

  1. 28 octobre 2014

    […] de liège de 4mm sur le métal apparent en le collant avec la même colle que le liège sur le plafond. Nous avons gardé l’isolant mince qui dépassait pour finir le […]

  2. 23 août 2018

    […] Poimobile – Isolation du toit avec du liège […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *