Toilette sèche ou WC Chimique ?

Nous avons utilisé pendant 2 ans des toilettes chimiques, avant de passer aux toilettes sèches dans notre fourgon aménagé depuis 2 ans. On commence donc a avoir assez de recule pour faire un petit bilan de l’utilisation des toilettes en van aménagé.

Les toilettes chimiques

Pour en savoir plus sur le fonctionnement des toilettes chimiques, vous pouvez consulter notre article toilettes chimiques : comment ça fonctionne ?

Lors de nos premières aventures avec notre fourgon aménagé, nous avons opté pour les toilettes chimiques. On avait trouvé une toilette chimique d’occasion pour 20€ sur le bon coin et il a bien tenu pendant 2 ans (il est toujours en bon état d’ailleurs) sinon on trouve des toilettes chimiques sur internet à partir de 70€ environ.

Toilettes chimique pour fourgon aménagé

A deux dans notre van aménagé, nous devions vider les toilettes environ tous les 4 jours. L’utilisation des toilettes chimique est très propre, pas de vue désagréable, et pas spécialement d’odeur, sauf quelques fois en période de grande chaleur.

Le réservoir d’eau propre (pour nettoyer les WC chimiques après utilisation) ne se vide jamais à la même vitesse que le bac de récupération, donc parfois il n’y a plus d’eau pour « tirer la chasse », rien de dramatique, on peut facilement vider 1L d’eau du fourgon dans le réservoir, mais ce qui est un peu « frustrant » c’est qu’on découvre qu’il n’y a plus d’eau au dernier moment (Si vous voyez ce qu’on veut dire…).

Fonctionnement toilettes chimique pour fourgon aménagé

Si l’utilisation des toilettes chimique est très propre, la vidange est une autre histoire. En faite grâce aux produits chimiques ajoutés (le produit bleu), on se retrouve avec un liquide marron, mais comme tout n’est pas parfaitement dissout, on retrouve aussi dedans des « morceaux » un peu plus gros et des feuilles de papiers toilette.

C’est pas la fin du monde, mais ce n’est pas un moment très sexy… L’inconvénient avec les toilettes chimiques c’est surtout qu’il faut trouver un endroit pour vidanger. On en trouve sur pratiquement toutes les aires de camping-car, mais ça oblige parfois à faire un petit détour « en urgence » quand le réservoir est un peu trop plein pour vider les toilettes chimiques.

D’un point de vue écologique, le produit bleu nous pose aussi question. On ne sait pas vraiment de quoi il est composé et ça risque certainement de polluer plus ou moins l’eau de la station d’épuration voire des nappes phréatiques à long terme.

Les toilettes sèches

Pour en savoir plus sur le fonctionnement des toilettes sèches, vous pouvez consulter notre article toilettes sèches : comment ça fonctionne ?

Comme nous le disions, le gros point noir des WC chimiques c’est de trouver un endroit pour se vider. Il y a deux ans, quand nous nous sommes installés sur notre terrain avec notre fourgon aménagé, le temps de construire une maison en bois, on s’est vite rendu compte que ça serait très pénible de faire 30 minutes de route tous les 4 jours pour vider nos toilettes chimiques (sans compter l’impact écologique et le prix du carburant). On s’est donc tourné vers les toilettes sèches.

Après un petit tour en brocante pour récupérer un vieux seau en zinc et avoir acheté un abattant de WC en grande surface pour quelques euros, il nous manquait juste quelques vis et une planche de bois de récupération pour se construire un WC sec pour quelques euros. Bon, on n’ose pas vous montrer la photo, parce que c’est vraiment en mode bricolage (ça devait être provisoire, le temps de voir si les toilettes sèches c’est pratique, mais ça fait maintenant 2 ans…), mais vous pouvez trouver facilement des plans de toilettes sèches sur internet. Et pour les moins bricoleurs d’entre vous, vous pouvez acheter des wc sec en ligne (mais les prix sont plutôt très très élevés).

L’utilisation est pratique, aucun risque de « boucher » les toilettes, par contre on a quand même une vue assez dégagée sur le bac de récupération des matières et ce n’est pas toujours un plaisir, surtout si la personne précédente n’a pas été très généreuse en sciure…

Si le gros problème des toilettes chimiques c’est la vidange, celui des toilettes sèches c’est l’approvisionnement en sciure. Dans notre cas, c’est assez facile, on construit une maison en bois et on se rend souvent à notre scierie, donc on peut facilement avoir de la sciure en très grande quantité.

Récupération sciure bois autoconstruction maison
Construire sa propre maison, c’est chouette. Mais utiliser les copeaux de la construction de sa propre maison pour avoir des toilettes 100% écologiques, ça n’a pas de prix.

Un sac de sciure de 30L nous permet de tenir plus d’une semaine. Comme en ce moment on part rarement plus longtemps, on fait le plein avant de partir (On a deux grosses poubelles de 100L comme réserves) et ça ne pose de problème pendant tout le trajet en van. Par contre, pour des voyages plus long, l’approvisionnement en sciure peut être un vrai problème.

Généralement les scieries donnent ou vendent (pour quelques dizaines de centimes) leurs sciures ou leurs copeaux. Mais il faut savoir que généralement ils revendent ces déchets à de grosses sociétés qui en feront soit des panneaux d’aggloméré, soit seront brûlés pour produire du chauffage. Ceci explique que parfois, dans certaines scieries, ils ne veulent pas perdre de temps à donner ou vendre un sac de 30L de sciure pour récupérer quelques centimes.

Sciure pour toilettes sèches en fourgon aménagé

Difficile donc de savoir à l’avance s’il sera possible de s’approvisionner ou non dans une scierie. Ça peut être très frustrant de faire 20Km pour trouver une scierie et finalement ne pas pouvoir récupérer de sciure. Le plan de secours, en cas de grosse galère, c’est d’aller acheter des copeaux ou de la sciure en magasin d’animalerie / jardinerie. On peut en trouver en sac soit vendu pour les lapins, rongeur, etc. ou alors vendu en temps que paillage pour les arbres ou le jardin. On présente ça comme une solution de secours, car les prix sont vraiment élevés pour une utilisation dans des toilettes sèches.

Pour la vidange, lorsqu’on est sur notre terrain, on vide le seau dans un bac à compost et on nettoie le seau avec une petite brosse à poil dure et un peu d’eau. Là aussi c’est pas très glamour, mais les odeurs sont assez faibles.

Composte pour toilette sèches
L’idéal pour vider ses toilettes sèches, c’est un compost, mais c’est plutôt compliqué qu’en avoir un sous la main quand on voyage en fourgon aménagé…

Quand on part assez longtemps et qu’on doit vider le seau avant de revenir chez nous, on utilise des sacs plastiques. Généralement on en met deux pour être sûr d’éviter les fuites et on jette ça en déchetterie et/ou dans des containers à poubelle. Il faut savoir qu’avec la sciure, si on en met assez, on ne se retrouve pas avec un sac « plein de liquide » c’est plutôt solide et humide, donc peu de risque que le sac explose lorsque vous l’enlever du seau et que ça inonde votre fourgon aménagé.

Et si on devait conseiller une solution

Les deux solutions ont des avantages et des inconvénients. Dans les phases sédentaires, avec un accès à un terrain pour faire un tas de composte et une scierie pas loin, les toilettes sèches ont largement l’avantage. Par contre, lorsqu’on est nomade avec son camion aménagé et qu’on bouge tout le temps dans de nouveaux endroits, les deux solutions nous semblent à peu près équivalentes. Dans le cas des WC chimiques c’est la recherche d’un endroit pour la vidange qui peut être pénible et pour les toilettes sèches c’est la recherche de sciure qui pose problème.


Tout dépend donc de votre façon de voyager et de vos préférences personnelles. N’hésitez pas à nous dire en commentaire ce que vous avez choisi comme solution pour vois toilettes et pourquoi. Et si vous avez des astuces pour vous approvisionner en sciure ou bien des endroits pour vider les WC chimiques, partagez tout ça avec la communauté des aménageurs de fourgons 😊

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


N'hésitez pas à nous laisser un commentaire, mais sachez que notre nouveau projet nous occupe beaucoup et que nous mettons du temps à repondre :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *