Circuit d’eau : Tout ce qu’il vous faut comme matériels

Mettre en place un circuit d’eau dans votre fourgon vous permet d’avoir de l’eau au robinet, comme à la maison ! Voici la liste du matériel indispensable.

Un réservoir d’eau propre

Le réservoir d’eau propre, c’est l’élément clé de votre installation ! Il va contenir toute votre eau propre. Attention, si vous comptez boire l’eau qui sort de ce réservoir, et si elle n’est pas juste destinée à faire la vaisselle et se laver par exemple, il faut prendre du plastique de qualité alimentaire. Tous les réservoirs n’utilisent pas le même plastique et seulement certains types sont certifiés pour une utilisation alimentaire. Souvent les réservoirs en plastique alimentaire sont blancs.

Pour bien choisir sa taille en fonction de vos besoins, vous pouvez consulter notre article sur l’autonomie en eau. C’est un élément qui prend pas mal de place, alors l’idéal c’est d’arriver à trouver un réservoir qui s’adapte bien à votre camion et à l’endroit où vous souhaitez le mettre pour perdre le moins de place possible.

Il existe des modèles rectangulaires, mais aussi avec des formes plus complexes, spécialement étudier pour tenir dans certains types de fourgons. Ils coûtent plus cher mais peuvent permettre de gagner de la place. 

Si vous envisagez une installation modeste, des jerricans de qualité allimentaire peuvent très bien faire l’affaire et seront beaucoup plus économiques. Pour l’eau usé, les jerricans d’essence sont souvent moins cher.

Un réservoir d’eau sale

Le réservoir d’eau sale va récupérer l’eau utilisée. On parle aussi de réservoir d’eau grise. Là aussi vous pouvez jeter un œil à notre article sur l’autonomie pour choisir la taille. Par contre, le réservoir d’eau sale n’a pas besoin d’être en plastique de qualité alimentaire, puisque l’eau qui s’y trouve sera jetée et non consommée.

Comme pour les réservoirs d’eau propre vous pourrez en trouver de différentes formes et même des adaptés à certains véhicules. Les réservoirs d’eau grise se trouvent souvent en noir car ils ne sont pas en plastique alimentaire.

 

Une pompe à eau

La pompe à eau va vous permettre de faire circuler l’eau dans votre circuit et d’avoir de la pression à la sortie du robinet. Il en existe des manuels, c’est-à-dire que vous devez actionner un mécanisme pour que l’eau circule ou bien des électriques qui feront le boulot pour vous.

Pompe à eau manuelle

Généralement la pompe à eau manuelle s’actionne avec le pied. Vous la placer juste en dessous de votre évier, et lorsque vous avez besoin d’eau, vous pomper avec le pied. Très pratique pour garder les mains libres lorsqu’on fait la vaisselle et qu’on veut faire couler de l’eau. Par contre, cela convient seulement pour un système basique avec un seul point d’eau. Si vous compter mettre une douche ou avoir plus de pression, il faudra vous tourner vers des pompes électriques.

pompe à eau immergé manuelle

Pompe à eau électrique avec contacteur

Une pompe électrique avec contacteur commencera de pomper de l’eau dès qu’un bouton sera appuyé. Généralement ce sont des petites pompes immergées (vous placer la pompe directement au fond de votre réservoir) avec un interrupteur à brancher sur un robinet compatible. Lorsque vous ouvrez le robinet, l’interrupteur s’enclenche et la pompe se met en route automatiquement.

pompe-immergé

Pompe à eau électrique avec pressostat

Une pompe à eau électrique avec un pressostat s’allume et s’éteint toute seule, dés qu’un robinet est ouvert. Le pressostat détecte la pression de l’eau et lorsqu’elle chute (parce qu’un robinet est ouvert) la pompe se met en route. Dès que le robinet est fermé, la pression augmente à nouveau et elle se coupe toute seule. Ce type de pompe est fixé en dehors du réservoir.

Il existe plusieurs modèles de pompes électriques avec des caractéristiques différentes. C’est souvent la pression et le débit qui varie entre les différents modèles. Pour faire votre choix, sachez que quand vous êtes à la maison la pression à la sortie de vos robinets est d’environ 3 bars, ça vous donnera une idée pour comparer avec les pompes à eau. Sachez aussi que ce n’est pas forcement intéressant de prendre des pompes avec des trop gros débits, en effet, l’eau coulera plus vite et vous risquer de vider plus vite votre réservoir.

pompe-a-eau-12v

Un vase d’expansion

Le vase d’expansion n’est pas indispensable. Il permet juste de soulager un peu la pompe électrique fonctionnant avec pressostat en stockant un petit peu d’eau sous pression, de telle manière que la pompe n’a pas toujours besoin de s’allumer et s’éteindre quand vous utilisez un robinet. Le vase d’expansion permet aussi d’éviter les « à-coups » lorsque vous ouvrez le robinet. Il se place juste après la pompe dans le circuit d’eau.

vase-expansion

Des tuyaux

Pour réaliser le circuit d’eau et interconnecter tous vos éléments, il vous faut des tuyaux. L’idéal c’est des tuyaux souples mais quand même assez solides pour ne pas se plier et s’écraser facilement. Il existe des tuyaux dit « tuyau cristal » qui conviennent très bien (surtout en version armée).

Pour le diamètre, 12mm est un bon compromis, mais vous pouvez prendre un peu plus ou un peu moins. L’avantage du 12mm c’est que la plupart des autres matériels (pompe à eau, vase d’expansion, …) sont compatibles avec ce diamètre, donc vous n’aurez pas besoin d’ajouter d’adaptateur en plus.

 

Pour le remplissage de votre réservoir, il est conseillé d’utiliser un diamètre plus important de tuyaux, généralement 40mm.

Des vannes et des perce-coques

Les vannes permettent de fermer ou ouvrir le circuit d’eau. C’est très pratique d’en mettre une avant la pompe, par exemple si vous avez besoin de démonter la pompe ou de refaire un branchement sur votre circuit, vous avez juste à fermer la vanne de sortie du réservoir pour pouvoir travailler tranquillement sans risquer de tout inonder. On peut aussi mettre une vanne de vidange pour pouvoir facilement vider le réservoir (l’hiver par exemple, si vous êtes longtemps sans vous servir de votre fourgon aménagé pour éviter les problèmes dus au gel).

Les perce-coques permettent d’ajouter des entrées et des sorties sur votre réservoir, car lorsque vous l’achèterez, aucun trou ne sera fait. C’est à vous de le faire aux endroits que vous choisissez et en utilisant des perces-coques pour fixer des tuyaux à la sortie de votre réservoir.

 

 

Un robinet

Avec une pompe électrique à pressostat, un robinet classique fera l’affaire. Si vous n’avez que de l’eau froide, il suiffera juste de boucher le tuyau d’arrivé d’eau chaude du robinet avec un petit bouchon que vous trouverez dans les magasins de bricolage. Si vous optez pour une pompe immergée, il faudra prendre un robinet spécial équipé d’un contacteur et de deux fils que vous pourrez relier à votre pompe à eau.

 

Un évier

L’évier peut être acheté déjà tout fait. Vous en trouverez de différentes tailles sur des sites spécialisés de camping-car. Vous pouvez aussi vous en bricoler un, à partir d’une cuvette en plastique par exemple. Il suffit de faire un trou du bon diamètre et d’ajouter une bonde de lavabo en plastique.

 

Un raccord rapide ou une coupelle de remplissage

Si votre réservoir est peu accessible (sous le lit par exemple), il est très pratique d’avoir un tuyau de remplissage déporté à un endroit plus accessible, voir directement à l’extérieur du camion. L’utilisation d’un tuyau assez large (diamètre 40mm) est recommandé. Du côté du remplissage, vous pouvez utiliser un embout rapide de nez d’arrosage dans ce genre là :

nez-robinet

Il sera alors très facile de clipper un tuyaux d’arrosage dessus pour effectuer le remplissage. Avec ce système vous avez un raccord rapide étanche, très pratique à utiliser. Il existe aussi des coupelle de remplissage qui sont à fixer sur la parois de votre fourgon et qui permette de remplir le réservoir depuis l’extérieur de votre camion. Vous pouvez ajouter à ça un bouchon avec un raccord rapide d’arrosage pour clipper rapidement un tuyau de façon étanche.

Raccords et embouts

Suivant la complexité de votre installation, vous aurez besoin de petits embouts et de raccords pour relier tous les éléments de votre circuit. Le choix de ces matériels va dépendre de la taille de vos tuyaux et des différents éléments que vous voulez mettre dans votre circuit. Vous pourrez trouver une bonne partie de toutes ces petites bricoles dans des magasins de bricolage ou bien sur des sites spécialisés pour camping-car.

 

Pour avoir une idée du budget à prévoir et un exemple d’installation, vous pouvez lire notre article sur notre installation d’eau propre 😉

Salomé et Kévin

Jeune couple d'aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d'informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


N'hésitez pas à nous laisser un commentaire, mais sachez que notre nouveau projet nous occupe beaucoup et que nous mettons du temps à repondre :)

6 réponses

  1. ben dit :

    super du conseil car je suis en plein dedans et je commencer a me tirer les cheveux merci de votre aide le site aide beaucoup

  2. Michelvfr dit :

    Bonjour, faites attention au choix de la pompe car le modèle auto amorçable ( extérieur au réservoir ) est assez bruyante même dites silencieuses. Préférez la pompe immergée bien plus silencieuse et moins de débit donc plus d’autonomie , consomme moins d’électricité aussi .
    Michel

  3. Péchon Léo dit :

    Bonjour Salomé et Kévin,
    Je vous écrit dans le but d’avoir un avis de votre part sur l’utilisation de tuyau type aspersion (tuyau noir un peu plus souple que le PER) pour les raccordement de notre circuit d’eau ? J’ai vu que vous utilisiez du tuyau PVC cristal renforcer, je pensais tout refaire avec cela ou avec du PER.
    Je vous avoue improviser un peu la plomberie ce qui est à mon avis une grave erreur…
    J’aurai également aimé avoir plus de détails concernant les passages à travers le plancher pour les tuyaux de trop plein et de vidange, un bon trou à la perceuse ? 😀
    Est-il possible de correspondre par mail ou par téléphone ? Nous sommes dans l’élaboration d’un projet dont nous aimerions vous faire part afin de mettre en commun certaines connaissances en matière d’aménagement.
    Nous tenons à vous remercier pour l’aide précieuse qu’a pu nous apporter votre site.
    Bien cordialement,
    Saravah et Léo.

    • Salomé et Kévin dit :

      Bonjour,

      Peut être que je me trompe complètement, mais les tuyaux par aspersion ne sont pas des tuyaux microporeux utilisés pour l’arrosage ? Le genre de tuyaux qui laisse s’échapper un tout petit peu d’eau tout le long du tuyau pour arroser le jardin ? C’est possible que je confonde, mais si c’est bien ça c’est une trèèèèès mauvaise idée puisque ça va tout simplement inonder votre camion ! Si ce n’est pas ça, alors que je ne vois pas quel genre de tuyaux c’est :/

      Le PER est moins souple que le tuyau Crystal, du coup ça peut être un peu plus chiant à poser dans un camion, mais sinon sur le principe ça fonctionne bien. À voir au niveau du prix aussi si ça ne revient pas plus cher que le tuyau Crystal avec tous les raccords.

      N’hésitez pas à nous envoyer un mail via le formulaire de contact 🙂

      Content que votre site vous soit utile 😉

  1. 1 décembre 2016

    […] que vous avez tout le matériel pour faire votre circuit d’eau, on va voir comment interconnecter tout ça ensemble. Les schémas et explications ci-dessous sont […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *