Isolation – Les portes arrières

Après la porte coulissante, on s’attaque à l’isolation des portes arrières de notre camion.

On reprend le même principe que pour notre coulissante, c’est à dire qu’on cherche à avoir une lame d’air des deux côtés de notre isolant mince en utilisant des lattes fixées sur les portes.  Cette fois-ci l’épaisseur de la paroi est moins importante que pour la porte coulissante. On utilise des lattes de 2cm d’épaisseur.

Cette fois encore, on démonte la porte pour plus de simplicité.

porte arrière fourgon

La porte arrière du fourgon démontée

On découpe la plaque de contre plaqué de 5mm aux dimensions finales.

parois porte arrière

Contre plaqué de la porte arrière

Après avoir découpé la plaque, on coupe des lattes. Ici on a utilisé une chute d’OSB pour faire la latte car il nous en fallait une d’environ 20cm de large pour éviter d’avoir trop de découpes et de raccords entre les lattes.

parois portes arrières

On positionne les lattes sur la porte afin de couper plus facilement les formes

Après quelques heures de boulots, toutes les lattes sont coupées et posées

isolation porte arrière

La paroi de la porte arrière avec les lattes

On agrafe l’isolant mince aux lattes, puis on le découpe au ras des lattes.

isolation porte arrière

On découpe l’isolant mince de la porte arrière du fourgon

On fixe la parois à la porte avec des grandes vis et on remonte la porte sur le camion.

paroi arrière camion

Notre paroi arrière en place

 

Notre isolant est donc en place avec une lame d’aire d’environs 2cm de chaque côté, l’isolation devrait être optimale.

Isolant mince porte arrière

Contre plaqué – Lame d’air – Isolant – Lame d’air

On fait exactement la même chose pour l’autre porte, et voilà, l’isolation des portes et enfin terminée.

isolation porte arrières camion

Les portes arrières de notre camion sont isolées

L’isolation des portes est une étape importante. Nous voulions absolument avoir une isolation de qualité et donc respecter les préconisations de pose de l’isolant mince, c’est à dire laisser une lame d’air de 2cm de chaque côté. Cela a rendu la pose un peu plus complexe, mais nous sommes contents du résultat.

Salomé et Kévin

Jeune couple d’aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d’informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


N'hésitez pas à nous laisser un commentaire, mais sachez que notre nouveau projet nous occupe beaucoup et que nous mettons du temps à repondre :)

4 réponses

  1. TIRIAU dit :

    Bonjour, merci pour ces conseils
    Pensez-vous qu’il est necessaire d’isoler les portes arrières si celles ci sont munis de vitres ?
    Merci

    • Salomé et Kévin dit :

      Salut Antoine,

      Les vitres vont te faire un gros pont thermique déjà. Si tu isoles le reste ce sera toujours mieux que sans rien 😉

      Bonne route à toi

  2. Gaston dit :

    Bonjour !
    Tout d’abord un grand merci de partager ainsi votre expérience d’aménagement de fourgon ^^
    Puis-je vous demander la méthode que vous avez utilisée pour obtenir une découpe aussi fidèle à la forme de la porte ?
    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *