6 solutions pour éviter de se faire voler son fourgon aménagé

Pour beaucoup d’entre nous, notre fourgon aménagé devient notre seconde maison (voir notre seule maison) alors se le faire voler serait dramatique. Voici nos 6 solutions pour éviter de se faire voler son fourgon aménagé.

1. L’antivol de volant

Certainement le plus courant. Il s’agit d’une sorte de barre qui se fixe à votre volant. Une clé permet de verrouiller / déverrouiller le système qui s’installe et s’enlève  très rapidement. Avec ça, les voleurs ne pourrons pas manœuvrer comme il veulent et seront condamner a ne pas pouvoir tourner, ce qui est assez peu pratique pour eux.

Anti vol volant fourgon aménagé

Vous pouvez trouver ce type d’antivol pour des prix allant de 30 à 100€ suivant la robustesse des matériaux utilisés. Le modèle de la photo est vendu 55€ sur cette boutique. Ce genre d’antivol peut se couper avec l’outillage adapté (type meuleuse sans-fils), mais ça ne sera pas très discret et ça retardera les voleurs.

2. L’antivol de pédale

Avec cet antivol, c’est une pédale que vous allez bloquer grâce un système de cadenas. Avancer sans pouvoir appuyer sur la pédale d’accélérateur ou l’embrayage devrait considérablement ralentir les voleurs. Vous pouvez trouver ce type de système pour une vingtaine d’euros ici par exemple.

Là encore, un voleur bien outillé ne mettra que quelques minutes pour se débarrasser de cette protection, mais ça augmente les chances qu’il se fasse repérer et ça le ralentira.

3. L’alarme

L’alarme a pour but d’attirer l’attention sur votre fourgon aménagé et donc de faire fuir le voleur qui préfère souvent être discret. Toutes les alarmes sont composées d’une sirène. Plus celle-ci sera puissante, puis elle sera susceptible d’attirer l’attention.

Sirène Alarme Fourgon

En plus de la sirène, l’alarme à un ou plusieurs dispositifs de déclenchement. Il s’agit de capteurs qui vont déclencher l’alarme. On peut citer par exemple :

  • Le capteur à ultrason (ou capteur de pression d’air) : Il est placé dans l’habitacle. Si jamais une porte est ouverte, l’air bouge et la pression de l’air est modifiée, le capteur le détecte et déclenche l’alarme.
  • Le capteur de choc : Il peut se placer n’importe où, et en cas de choc sur votre voiture (quelqu’un qui force la porte avec un pied de biche ou qui tape pour casser une vitre par exemple) l’alarme se déclenche.
  • Le capteur d’ouverture : Ce capteur se branche généralement sur les capteurs qui existent déjà dans votre fourgon aménagé. En effet, dans votre fourgon, lorsque vous ouvrez une portière le plafonnier s’allume (normalement) et bien en se brancher sur ces capteurs d’ouverture / fermeture des portes, l’alarme détecte quand une porte est ouverte et se déclenche.
  • Le capteur se soulèvement : Celui-ci se place au niveau des amortisseurs de votre fourgon aménagé et permet de détecter si la voiture est soulevée. Les voleurs ont besoin de soulever votre voiture pour voler les pneus par exemple.

Les alarmes fonctionnent grâce à une télécommande. Vous mettez en route l’alarme lorsque vous quittez votre véhicule et au retour, en appuyant sur un autre bouton de la télécommande vous désactiver l’alarme avant d’ouvrir les portes. Les prix varient d’une trentaine d’euros à plusieurs centaines d’euros en passant par des modèles intermédiaires à 70/80€ comme ce modèle là. Le prix dépend principalement du nombre et du type de capteurs.

Alarme fourgon aménagé

L’efficacité de l’alarme dépend beaucoup de la façon dont vous l’avez installé. Si les fils sont apparent et la sirène facilement localisable, le voleur ne mettra pas longtemps à la localiser et la fera terre en coupant les fils. Mais si elle est placée dans un endroit difficilement accessible et que tous les câbles ne sont pas visibles, le voleur mettra un peu de temps à la couper et le fera probablement fuir s’il n’est pas trop déterminé.

4. Le coupe-circuit

Le principe du coupe-circuit est de placer un petit bouton, très discret et qui vous permet de couper le circuit de démarrage (ou de tout élément électrique indispensable pour que le moteur tourne, comme la pompe à gazole par exemple) de votre camion. Vous pouvez placer l’interrupteur dans la cabine pour pouvoir enclencher le circuit à chaque fois que vous prenez votre camion et le couper quand vous éteignez le moteur ou bien dans le compartiment moteur (mais ça vous oblige à ouvrir le capot à chaque fois que vous voulez activer ou désactiver la protection) si vous voulez une sécurité que vous n’activer que lorsque vous laisser longtemps votre fourgon aménagé seul.

Si vous choisissez de couper complètement l’alimentation des batteries, utiliser un coupe-circuit adapté, capable de supporter plusieurs centaines d’ampères, dans ce genre-là.  Il existe aussi des coupe-circuit pour cosses de batterie (ou ce modèle avec fusible pour autoriser le fonctionnement de l’autoradio, alarme, etc. en empêchant tout de même le démarrage) qui permettent d’installer ce genre de système très facilement.

Vous pouvez même en placer plusieurs à plusieurs endroits pour encore plus de sécurité. L’avantage avec ce système, c’est que c’est très difficilement repérable par un voleur si vous faites un système discret. C’est à dire pas un gros bouton avec un auto-collant « Démarrage ON/OFF » sur le tableau de bord, mais un truc assez planqué. Le voleur sera beaucoup retardé pour comprendre ce que vous avez trafiqué et trouver comment contourner ce que vous avez mis en place, il y’a beaucoup de chance qu’il abandonne rapidement.

5. Le renforcement des systèmes de verrouillages

Voir partir le voleur avec votre fourgon aménagé est une chose, mais même s’il ne peut pas partir (grâce à l’efficacité de vos protections antivols par exemple !) il pourrait bien quand même prendre le temps de se servir dans vos affaires. Suivant la configuration de votre aménagement, et notamment si la cabine communique avec l’espace de chargement, vous pouvez opter pour le renforcement des systèmes de verrouillages. Soit en achetant des dispositifs qui se fixe sur vos portes et qui rajoutent une sécurité à casser pour le voleur comme ce genre de système.

Serrure Antivol Fourgon Aménagé

Vous pouvez aussi vous bricoler vous même des système de renforcement, plutôt situé à l’intérieure du fourgon. Par exemple à l’aide de petits loquets de porte ou de chaînettes, vous pouvez verrouiller certaines portes de l’intérieur. Certains utilisent même des sangles tendues entre les portes de la cabine pour en empêcher l’ouverture. Là encore, rien de totalement insurmontable, mais un système maison bien conçu peut mettre en difficulté un voleur qui n’est pas assez outillé et le faire renoncer.

6. Le traceur GPS

Contrairement aux autres dispositifs, le traceur GPS n’a pas pour but d’empêcher le vol, mais de localiser votre fourgon aménagé une fois celui-ci volé. Vous pourrez récupérer la position de votre camion à tout moment en envoyant un SMS à celui-ci, qui vous répondra en vous envoyant les coordonnées GPS. Cela implique de doter le traceur GPS d’une carte SIM, mais vous pouvez en trouver chez certains opérateurs comme FREE à 2€ / mois ce qui représente un budget d’environ 25€ / an. Vous pourrez suivre le déplacement, et cela pourra vous aidez vous, ou la police, a retrouver votre fourgon aménagé le plus rapidement possible.

Traceur GPS Fourgon Aménagé

Vous pouvez trouver ce genre de système à partir de 20€ ici par exemple. Là encore, si votre système est mal installé, c’est à dire bien visible et facilement dé-connectable, l’efficacité sera quasiment nul, par contre, s’il est bien caché (et ce n’est pas les petites cachettes discrètes qui manques dans nos fourgons aménagés) il passera inaperçu du voleur.

Noter que ça peut aussi être pratique si vous ne vous souvenez plus où vous avez garé votre fourgon aménagé, après une soirée bien arrosé par exemple 😉


Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’un voleur très déterminé et très bien équipé pourra toujours voler votre fourgon aménagé. Mais un voleur aime rester discret et agir rapidement. Plus vos systèmes de protection contre le vol le retarde, plus les chances qu’il abandonne augmentent. L’idéal est de multiplier les systèmes de protection pour le retarder le maximum, voire le décourager avant même qu’il essaye.

L’autre point important c’est la qualité de l’installation. Plus vos systèmes de protection sont discrets et difficilement accessibles, plus ils sont efficaces. Pour nos fourgons aménagés, le risque n’est pas seulement que le voleur parte avec votre fourgon, mais aussi qu’ils se servent dans vos affaires. La seule protection efficace dans ce cas-là est l’alarme et le renforcement des système de verrouillages de vos portes. Pensez aussi à vous faire une petite cachette bien planquée pour vos biens les plus précieux : papiers, argents, bijoux…

 

Salomé et Kévin

Jeune couple d’aventuriers, bricoleurs, curieux et passionnés d’informatique. Toujours prêt à partager leurs découvertes quand ils ne sont pas dans leur fourgon aménagé !

Vous aimerez aussi...


N'hésitez pas à nous laisser un commentaire, mais sachez que notre nouveau projet nous occupe beaucoup et que nous mettons du temps à repondre :)

5 réponses

  1. Patrick dit :

    il y a aussi des trucs tout bêtes comme l’enlèvement des fusibles ou d’une pièce mécanique du moteur ou mettre des sabots sur les roues et beaucoup moins élevé que la plupart des choses que vous donnez !!
    Amicalement

  2. Mimounette dit :

    En général quand vous partez, vous avez suffisamment confiance pour laisser ordinateur, etc, dans le fourgon ou pas ?

    • Salomé et Kévin dit :

      Salut Mimounette,
      Oui, quand on a les PC, on les laisse. On a une alarme si jamais il y a une intrusion on est au courant directement par sms et qui fait du bruit pour alerter autour 😉
      Et on évite de se garer trop à l’abri des regards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *